L’UE revient au chevet des élections présidentielles et législatives de la RDCongo

ecapital
1 Min de Lecture

Les observateurs européens ayant à leur tête l'eurodéputée Mme Mariya Nedelcheva, seront déployés six à huit semaines avant les scrutins, a précisé Mme Catherine Ashton, Haute Représentante de l'UE pour les affaires étrangères et la politique de sécurité ainsi que vice-présidente de la Commission européenne.

Elle a également annoncé un soutien financier de l'ordre de 47,5 millions d'euros au cycle électoral en RDCongo.

C'est pour la deuxième fois que l'UE se trouve au chevet des présidentielles et législatives de la RDCongo. En plus d'un soutien financier, elle avait déployé des observateurs électoraux et même une force dissuasive, Eufor RDCongo, pour accompagner les élections générales organisées en 2006 dans ce pays d'Afrique centrale, soit ses premières élections démocratiques depuis 40 ans.

- Advertisement -

Les élections d'il y a cinq ans ont mis fin à la transition ou à un état de guerre civile de trois ans en RDCongo par un bras de fer entre des forces loyales au président élu Joseph Kabila et celles du perdant électoral Jean-Pierre Bemba, après la publication des résultats des scrutins.