L’artiste congolais Ray Lema annonce la création d’une école supérieure musicale à Kinshasa

Afriquinfos Editeur
2 Min de Lecture

Agenda

mai 2024
L M M J V S D
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  

 

Au cours d’une conférence de presse tenue à l’Institut national des Arts de Kinshasa (INA), l’artiste musicien Ray Lema a indiqué que son parcours de musicien à travers le monde, les différentes rencontres qu’il a pu réaliser avec des musiciens de tous les horizons et de différents continents lui ont permis de comprendre l’importance de l’éducation musicale pour un pays qui a beaucoup de jeunes talents en musique comme la République démocratique du Congo.

« Je suis arrivé à la conclusion que pour être plus efficace, il nous faut monter une école supérieure de musique à Kinshasa. Un département qui puisse compléter les cycles existants à l’Institut National des Arts (INA), basé sur un principe similaire à celui de la Barklee School of Music aux Etats-Unis d’Amérique, c’est-à-dire des master Class avec les meilleurs musiciens du monde qui viennent donner le meilleur d’eux-mêmes à nos musiciens », a déclaré l’artiste congolais.

Il a ajouté qu’en parallèle, il faut développer un département d’analyse, de conservation et d’inventaire de nos musiques traditionnelles et bien entendu, renforcer l’INA en le dotant de plus de moyens d’enseignement, tant pédagogiques que matériels.

- Advertisement -

Après avoir quitter le Congo il y a 32 ans pour évoluer respectivement en France, en Belgique, en Suisse, aux Etats-Unis, au Canada et au Brésil où il a fait des cours de musique et réalisé plusieurs productions musicales, Ray Lema a exprimé le désir de rentrer au Congo, cette fois pour créer une école supérieure de musique.

L’artiste a reconnu que la musique congolaise quoique pétris de talents évolue mal actuellement à cause de difficultés que rencontrent les artistes pour produire leur oeuvres musicales et l’absence de meilleurs studios et matériels d’enregistrement et l’absence des sponsors et producteurs nationaux.