Colombie : les joueurs de l’équipe brésilienne de football perdent la vie dans un crash d’avion

Afriquinfos 2 Vues
3 Min de Lecture

La Union (© 2016 Afriquinfos)- Les autorités aéroportuaires ont annoncé le crash d’un avion lundi soir en Colombie, près de Medellin (nord-ouest). L’appareil avait à son bord 72 passagers, dont l‘équipe brésilienne de football Chapecoense, et neuf membres d‘équipage.

« La police nationale est arrivée sur place et déploie toute l’aide possible, étant donné qu’il est fait état de six survivants », a indiqué dans un communiqué l’aéroport José María Cordova de Rionegro, qui dessert Medellin.

Un peu plus tôt, l’aéroport avait indiqué sur son compte Twitter que « l’avion immatriculé CP2933 transportait l‘équipe du @ChapecoenseReal et qu’il était en provenance de Bolivie avec 72 passagers, dont les footballeurs, et neuf membres d‘équipage. Il s’est écrasé à Cerro Gordo, dans la commune de La Union.

La finale de la Coupe d’Amérique du Sud a été suspendue : « Toutes les activités de la confédération sont suspendues jusqu‘à nouvel ordre », a déclaré la Conmebol.

« Selon le rapport que nous avons, l’avion a été porté disparu à 21h30 (01H30 GMT mardi) et l’accident a été enregistré à 22H34 (03H34 GMT mardi) », a indiqué à l’AFP un porte-parole de l’aéronautique civile, qui a mis en place un poste de commandement unifié à l’aéroport de Medellin pour gérer la situation.

L’accès au site du crash, situé à environ 50 km de Medellin, n’est possible que par voie terrestre en raison des “conditions climatiques”, a ajouté l’aéroport.

« Apparemment, l’avion est tombé en panne sèche », a de son côté indiqué à l’AFP Elkin Ospina, maire de La Ceja, une commune voisine de La Union. D’après lui, les secours sont déjà sur place et les centres médicaux de la région se préparent à recevoir les blessés.

Le club de football de Chapecoense n’avait pas réagi dans l’immédiat. Ses joueurs se rendaient à Medellin pour y affronter l’Atletico Nacional dans le match allé de la finale de la Copa Sudamericana.

L’appareil de la compagnie Lamia était parti du Brésil et avait fait une escale à Santa Cruz de la Sierra, en Bolivie, avant de mettre le cap sur Rionegro, a précisé la direction des pompiers de Colombie dans un message posté sur les réseaux sociaux.

Vignikpo Akpéné