Cameroun : Yannick Noah, intronisé nouveau chef de la dynastie Noah

Afriquinfos 2 Vues
2 Min de Lecture

Yaoundé (© 2017 Afriquinfos)- Les obsèques de Zacharie Noah, le père de Yannick Noah se sont déroulées le mercredi 18 janvier dans la pure tradition des Etoudi, dans le centre du Cameroun.

Au milieu de rituels traditionnels effectués en présence de hauts dignitaires camerounais, l’ancienne gloire du tennis français a été faite patriarche de la dynastie des Noah. Un titre qui lui confère désormais un siège dans la classe des initiés Ekang.

L’ancien joueur de tennis reconverti dans la chanson reçoit les attributs jusque-là portés par son père décédé le 8 janvier des suites d’une longue maladie, à l‘âge de 79 ans.

Les Noah, une dynastie de sportifs de renoms

Au Cameroun, comme en France, les Noah sont une référence en sport. Le père de Yannick Noah, Zacharie, a eu carrière de footballeur, certes courte, mais intense. En 1961, il remporta la Coupe de France avec le club l’UA Sedan-Torcy, avant d‘être forcé à la retraite à la suite d’une grave blessure.

Son fils Yannick, de nationalité franco-camerounaise, n’est autre que le premier Français à avoir remporté un titre de Grand Chelem. En 1983, il rafle le tournoi de Roland-Garros et est à ce jour le seul Français le mieux classé à l’ATP (no 3 en juillet 1986) et le plus titré en simple avec 23 titres.

Quant à son petit fils Joakim, le fils de Yannick Noah, il suit une belle carrière de basketteur dans la NBA.

V.akpéné