Le gouvernement baisse les prix du carburant à la pompe

Afriquinfos Editeur
2 Min de Lecture

Agenda

mai 2024
L M M J V S D
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  

« Le gouvernement a renoncé aux droits d'accises qui sont prévus dans la loi budgétaire, c'est-à-dire qu'il va subventionner le carburant pour un montant d'environ 744 millions de FBU (602 754 dollars) », a expliqué Victoire Ndikumana la raison de cette baisse des prix du carburant intervenue depuis ce mercredi.

Elle a profité de l'occasion pour lancer un appel aux commerçants qui importent le carburant pour qu'ils continuent à approvisionner le pays étant donné, dit-elle, « que quelques-unes de leurs revendications viennent d'être prises en compte dans la nouvelle structure ».

L'ordonnance de la ministre est tombée au moment où l’Observatoire de Lutte contre la Corruption et les Malversations Economiques  (OLUCOME) avait demandé que les prix à la pompe reviennent à ceux de septembre 2010. « Nous avons des informations qui nous disent qu'aujourd'hui le prix du baril se trouvait là où il était en septembre 2010. A cette date, le prix à la pompe était de 1700 FBU (1,6 dollars actuellement) pour l'essence super et de 1660 FBU (presque autant que pour l'essence). En principe, les prix à la pompe devraient revenir à ces prix-là », avait proposé Gabriel Rufyiri quelques heures seulement avant que l'ordonnance de la ministre ne soit annoncée.

- Advertisement -

 Le prix d'un litre d'essence était jusqu'ici de 2080 FBU (1,6 dollar), celui du gasoil de 2050 FBU (presque autant que pour l’essence) et de 1850 FBU (presque 1,5 dollar) pour un litre de pétrole. Cette ordonnance vient peut-être mettre fin aux spéculations sur les prix de ces produits qui allaient faire tout un mois.