Affrontements entre les forces de l’ordre et des hommes armés font huit tués à Cibitoke.

ecapital
2 Min de Lecture

Tout a commencé mardi à 5h00, heures locales (3h00 GMT) avec une embuscade tendue par un groupe d'hommes armés contre deux véhicules de transport de marchandises dans la commune de Bukinanyana où les personnes à bord ont été dépouillées de tous leurs biens y compris les vêtements qu'elles portaient.

Les forces de l'ordre (armée) et de sécurité (police) les ont alors poursuivis jusqu'à 9h00 heures locales (7h00 GMT) de ce mercredi.

Arrivées dans la vallée de Gasare, elles ont eu à affronter un groupe d'au moins trente hommes armés de fusils et les dégâts sont énormes. Du côté de ces assaillants, on a enregistré cinq morts et quatre fusils saisis.

- Advertisement -

La population de la localité de Kivuruga en commune de Mabayi a tué une autre personne du groupe qui venait de lancer une grenade dans un bistrot de la place, une grenade qui n'a pas causé de dégâts.

Il s'agit d'un certain Ncamurwanko qui avait déserté l'armée régulière. Du côté de l'armée et de la police, on enregistre trois personnes tuées dont un capitaine et un brigadier de la police de la commune Mabayi et plusieurs blessées.

Les affrontements se sont poursuivis jusqu'à 9h00 locales de ce mercredi (7h00 GMT). Toutes ces informations ont été confirmées par les autorités administratives et policières de la province de Cibitoke.