Burkina Faso/Blaise Compaoré démissionne, incertitudes…

Afriquinfos Editeur
1 Min de Lecture

Dans un communiqué rendu officiel, un peu avant 14H TU, Blaise Comparoré confirme qu'il quitte le pouvoir et souhaite des élections libres et transparentes dans 90 jours. De son côté, l’armée déclare avoir pris acte de la démission de Compaoré et constatant la vacance du pouvoir déclare que « le chef d’état-major Honoré Traoré prend la tête du pays ».

Dans un communiqué de l’Elysée, « La France salue la démission du président de la République du Burkina Faso qui permet de trouver une issue à la crise ». La veille, la France et les Etats-Unis, ont critiqué le projet de réforme constitutionnelle tout en invitant toutes les parties à la retenue.

De leur côté, les responsables de l’opposition burkinabè restent méfiants. Pour eux, si un militaire doit gérer la transition, il ne doit pas être fidèle au président Blaise Compaoré. En vertu de la Constitution burkinabè, c’est  pourtant le président de l’Assemblée nationale, Soungalo Appolinaire Ouattara, qui devrait diriger la transition politique jusqu’aux prochaines élections.Selon plusieurs rumeurs, l’ex-président burkinabè aurait quitté la capitale vers le sud du pays…

- Advertisement -

Larissa AGBENOU