Burkina Faso: le projet de charte pour boucler la crise

ecapital
1 Min de Lecture

«Nous sommes là pour accompagner nos frères Burkinabè pour qu’eux-mêmes trouvent une solution qui soit une solution du Burkina aux problèmes du Burkina », a précisé, Mohamed Ould Abdel Aziz, le président en exercice de l’UA.

L'opposition et la société civile ont transmis, à l'armée, leur projet de charte pour mettre en place une transition civile. Le lieutenant-colonel Isaac Zida  a déclaré que ce texte serait « le socle » de la sortie de crise.

Le texte prévoit un président de la transition ; un Premier ministre, un gouvernement de vingt-cinq ministres, moult et une Assemblée nationale de 90 membres, dans laquelle l’armée et la nouvelle opposition (ancienne majorité) seraient largement minoritaires.

- Advertisement -

Le document prévoit également un processus, très complexe, en plusieurs étapes par une commission de désignation ad hoc afin d’élire le futur président de la transition.

Ce texte qui n’est, qu’un avant projet doit désormais être amendé en tenant compte des contributions de l’armée et de l’ancienne majorité pro-Blaise Compaoré. Il sera ensuite adopté lors d’une séance plénière.

A. Galley