Burkina Faso : L’armée prend le pouvoir, le peuple appelle Blaise Compaoré à demissionner

Afriquinfos Editeur
1 Min de Lecture

Trop tard : avant le début de la séance, des manifestants avaient réussi à pénétrer dans l’enceinte du Parlement et des affrontements mortels ont eu lieu par la suite dans le pays. L'armée a instauré un couvre-feu et annoncé la mise en place d'un Gouvernement de transition.

Les manifestants sont toujours à la recherche de partisans du CDP, le parti au pouvoir, allant de maison en maison pour les retrouver, y mettant parfois le feu, selon plusieurs témoignages. Les Etats-Unis se sont dits préoccupés par la situation. L’ONU annonce l’envoi d’un émissaire sur place ce vendredi.

P. Amah

- Advertisement -