Un accord permet aux rebelles libyens d’entrer dans Bani Walid

Afriquinfos Editeur
1 Min de Lecture

Agenda

mai 2024
L M M J V S D
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  

Interrogé pour savoir si ce développement est un accord ou simplement des négociations, M. Bani a déclaré à Xinhua par téléphone que "c'est un accord qui laissera les rebelles entrer dans Bani Walid, sans problèmes ni combats".

"Les dignitaires se sont entendus avec les rebelles pour entrer dans la ville sans combats", a-t-il ajouté.

"Les rebelles ne veulent pas de revanche", a-t-il affirmé.

- Advertisement -

Par ailleurs, il a indiqué que l'accord stipule qu'aucune des deux parties ne provoquera d'affrontements.

Bani Walid est le coeur de la puissante tribu Warfalla, qui composait l'essentiel de l'armée de Kadhafi et occupait les plus hautes positions politiques au sein du régime.

La ville, comme Syrte sur la côte méditerranéenne et Sabha, dans le Sahara, sont les dernières poches de soutien à Kadhafi.

Les rebelles ont donné aux troupes de Kadhafi à Bani Walid et Syrte jusqu'au 10 septembre pour se rendre.

Kadhafi est toujours recherché, bien que les rebelles aient pris le contrôle d'une grande partie du pays nord-africain et travaillent sur l'établissement d'un nouveau gouvernement pour remplacer l'ancien régime.