Un cousin de Kadhafi appelle les rebelles à éviter les éffusions de sang

Afriquinfos Editeur
1 Min de Lecture

Agenda

mai 2024
L M M J V S D
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  

Ahmed Gaddaf al-Dam a tenu ces propos lors d'une interview accordée à la chaîne de télévision al Arabiya, basée à Dubaï.

"Depuis Le Caire, j'appelle le peuple libyen … à écouter ce qu'a dit mon frère Moustafa Abdel Jalil (chef de l'opposition), à se rassembler et à éviter les effusions de sang", a déclaré M. Gaddaf né de père libyen et de mère égyptienne.

Moustafa Abdel Jalil, chef du Conseil national de transition, reconnu par l'Occident comme seul interlocuteur au nom du peuple libyen, avait exhorté lundi ses combattants à respecter la loi et à ne pas se venger des membres du gouvernement de Kadhafi.

- Advertisement -

"Assez de destruction. La victoire dans cette bataille ne sauve personne," a souligné M. Gaddaf al-Dam lors de l'interview télévisée.

L'homme a été un médiateur entre le gouvernement libyen et Le Caire, peu après l'éclatement de la révolte en février, il a indiqué qu'il abandonnait son rôle et demeurait un observateur neutre.