La capitale libyenne touchée par de violents raids aériens de l’Otan

ecapital
1 Min de Lecture

On pouvait entendre des explosions presque partout et les habitants ont dû s'enfuir, a rapporté le correspondant.

Le journaliste a aussi vu des ambulances et des pompiers se rendre en toute hâte à un endroit situé à moins de 20 km du centre-ville de Tripoli, qui avait été déjà bombardé par l'Otan il y a quelques jours.

La télévision d'Etat libyenne a rapporté que l'Otan avait bombardé plusieurs installations militaires et civiles à Tripoli.

- Advertisement -

 Les sources locales ont révélé à l'agence Xinhua que l'Otan avait bombardé un navire libyen amarré dans le port de Tripoli, mais on ne sait pas pour l'instant s'il s'agit d'un navire à usage militaire ou civil.