Le CNT libyen décide de poursuivre la lutte pendant le Ramadan

ecapital
2 Min de Lecture

"Même le prophète Mohammed s'est battu pendant le Ramadan. Nous continuerons à nous battre pour nos vies", a déclaré Mahmoud Shamam aux journalistes en marge de la réunion du Groupe de contact sur la Libye à Istanbul.

"La chose la plus importante aujourd'hui est la reconnaissance du CNT comme voix légitime des Libyens", a-t-il déclaré.

M. Shamam a également déclaré qu'alors que les avoirs gelés de la Libye ont été promis au CNT, l'opposition n'a encore rien reçu de concret.

- Advertisement -

"Aucune décision n'a été atteinte aujourd'hui pour nous verser les fonds libyens gelés", a-t-il déclaré, ajoutant que les avoirs gelés libyens s'élèvent à 160 milliards de dollars américains.

"Des promesses ont été faites selon lesquelles nous devions percevoir 700-800 millions de dollars, mais nous exigeons environ 3 milliards de dollars", a-t-il souligné.

"Le besoin essentiel du CNT ce sont des fonds, des fonds, des fonds", a insisté M. Shamam.

Il a également fait savoir que le CNT ne signera aucun traité ni accords pétroliers, et respecterait tous les arrangements actuels pour l'instant. "Nous attendrons d'avoir un gouvernement élu pour négocier un quelconque traité, et les accords pétroliers", a-t-il déclaré.

L'officiel a également écarté les menaces proférées par Mouammar Kadhafi de faire exploser Tripoli en cas de défaite et les a qualifiées de "mots vides".