Le président el-Béchir : coopération et bon voisinage avec le Sud-Soudan

ecapital
2 Min de Lecture

"Nous coopérerons surtout en ce qui concerne la sécurité des frontières pour favoriser les échanges et faciliter la circulation des personnes et des biens", a déclaré M. el-Béchir lors d'une conférence de presse conjointe avec son homologue sud-africain, Jacob Zuma, arrivé à Khartoum vendredi.

Le président soudanais a réaffirmé la volonté de son pays d'aider le Sud-Soudan et a assuré que Khartoum serait prêt à coopérer avec le Sud-Soudan pour l'assister dans la phase d'établissement d'un Etat pour que ce dernier devienne stable, sûr et développé".

"Nous avons respecté toutes les dispositions de l'Accord de paix global (CPA) et respecté le désir des fils du Sud-Soudan de créer leur propre Etat. Demain, nous allons nous rendre à Juba en tant que témoins et participants à la cérémonie de déclaration de l'Etat du Sud-Soudan", a-t-il ajouté.

- Advertisement -

De son côté, le président sud-africain a indiqué que le Soudan "avait servi d'exemple au continent africain".

Il a réaffirmé le soutien de son pays au Soudan et au Sud-Soudan, déclarant notamment que l'Afrique du Sud serait toujours aux côtés du nouvel Etat, tout en oeuvrant pour la coopération entre les deux Etats.

Le gouvernement soudanais a officiellement reconnu vendredi la République du Sud-Soudan en tant qu'Etat, juste quelques heures avant la déclaration officielle de la naissance de ce nouvel Etat, au cours d'une cérémonie de célébrations samedi à Juba, à laquelle doit participer le président Omar el-Béchir.