L’accord-cadre sur le Kordofan-Sud n’est pas mort

Afriquinfos Editeur
1 Min de Lecture

"Les négociations sur l'accord-cadre ne sont pas mortes. Elles sont toujours en cours et il n'y a pas de différends (à cet égard) au sein du parti," a souligné Ibrahim Ghandour, porte-parole du Congrès national, cité par SUNA.

"Le président (Omar) el-Béchir a fait part au président de la commission de l'Union africaine sur le Soudan (AUHIP), Thabo Mbeki, du résultat de la récente rencontre entre les dirigeants du parti, et ce n'est pas vrai que cela signifie la mort de l'accord," a-t-il ajouté.

Le SPLM avait accusé le président el-Béchir d'avoir "bloqué la route" menant à un accord sur la cessation des hostilités dans l'Etat du Kordofan-Sud, théâtre d'affrontements entre l'armée soudanaise et les combattants du SPLM.

- Advertisement -

Grâce à la médiation de l'AUHIP, le gouvernement soudanais et le SPLM ont signé, le 28 juin à Addis-Abeba, un accord-cadre destiné à mettre un terme au conflit dans le Kordofan-Sud.