Ban Ki-moon appelle à la cessation immédiate des hostilités dans la région soudanaise du sud-Kordofan

ecapital
1 Min de Lecture

M. Ban s'est dit déçu que le conflit se poursuive dans le Sud-Kordofan, principal état pétrolier du nord du Soudan, selon une déclaration publiée par le porte-parole du secrétaire général de l'ONU. Le Sud-Kordofan est limitrophe du Sud-Soudan, qui va bientôt se séparer du Nord.

Ban Ki-moon a fait cette déclaration alors que le mandat de la mission onusienne au Soudan (UNMIS) va expirer samedi prochain. La mission veille à la mise en oeuvre de l'accord de paix conclu en 2005 entre le nord et le sud du Soudan, lequel a mis fin à plusieurs décennies de guerre civile dans ce pays.

Le secrétaire général de l'ONU a également condamné "le grave impact de la poursuite des combats" et appelé les parties en conflit à protéger les civils et à aider à dispenser l'assistance humanitaire aux personnes dans le besoin, selon la déclaration.

- Advertisement -

Le chef de l'ONU exhorte les Nations unies, le gouvernement soudanais et tous les Etats à oeuvrer pour régler le conflit, à instaurer un cessez-le-feu et à faciliter l'assistance humanitaire à ceux qui l'attendent, ajoute la déclaration.