Revue de la presse algérienne

Afriquinfos Editeur
2 Min de Lecture

EL MOUDJAHID

L'Algérie "qui suit de près les derniers développements enregistrés en Tunisie, respecte et soutient les choix du peuple tunisien", a déclaré, lundi à Tunis, le ministre délégué chargé des Affaires africaines et maghrébines, M. Abdelkader Messahel.        

LIBERTE

- Advertisement -

La rencontre avec les journalistes a duré moins de 30 mn. M. Chevènement a évoqué le réchauffement des relations bilatérales avec ce petit point sur l'histoire en préférant parler de  "conscience" plutôt que de "repentance". "L'avenir est plus long que le passé", a-t-il estimé.

EL WATAN

L'Europe des droits de l'homme, l'Europe des valeurs démocratiques, l'Europe des libertés, est complice de la mort de milliers de personnes en Méditerranée. Ces jeunes gens fuyant une situation intenable bravent les houles et les déchaînements de la mer pour tenter d'arrimer leur espoir sur cette côte qu'on dit pourtant clémente. Ils ne sont pas très nombreux à accoster, mais ils sont trop nombreux à se perdre en cours de route engloutis par la colère de Poséidon, emportant leurs rêves, leurs espoirs et, plus précieux encore, leur vie. La forteresse Europe, qui leur refuse le refuge, les pousse à miser sur des embarcations de fortune pour un voyage à la destination non garantie.

LE QUOTIDIEN D'ORAN

La commission Bensalah a achevé hier sa première mission, à savoir celle de recevoir en consultation des partis politiques, des organisations et associations de la société civile ainsi que des personnalités nationales. Assisté de Mohamed Touati et de Mohamed Ali Boughazi, Abdelkader Bensalah a pratiquement déserté le Conseil de la nation dont il est président pour occuper un bureau à El Mouradia dans un bâtiment jouxtant la présidence de la République. Il l'a fait pendant un mois et ce, du 21 mai au 21 juin pour mener des consultations, 6 jours par semaine qu'il consacrait à trois audiences en moyenne par jour.