Les apparitions de crocodiles créent la psychose à Yamoussoukro

Afriquinfos Editeur 7 Vues
2 Min de Lecture

Les bêtes vivant dans les lacs de la ville sont devenus redoutables car ayant déjà dévoré trois personnes en un mois.

La saison pluvieuse aidant, des crocodiles égarés suite aux mouvements des eaux abondantes de pluie se retrouvent dans des quartiers, à l'exemple du saurien aperçu le week-end dernier au quartier Dioulabougou.

"Plusieurs crocodiles se sont déplacés à travers les canalisations vivent dans cette zone marécageuse", a soutenu un habitant.

Face à la menace que représentent ces bêtes, les autorités locales ont décidé de prendre des mesures concrètes.

Le gouverneur du district de Yamoussoukro Augustin Thiam a ainsi donné des instructions fermes d'abattre tout crocodile qui menace des vies humaines.

"Il n'y a pas deux manières. Si on ne peut pas les capturer, on va les abattre", a martelé le gouverneur qui a par ailleurs ordonné le renforcement des grilles de protection.

Depuis plusieurs années, les crocodiles vivant dans les lacs de la ville de Yamoussoukro constituent un attrait touristique pour les visiteurs.

Mais leur agressivité de ces derniers mois a fini par créer la peur et a méfiance au sein des habitants qui craignent de nouvelles attaques de ces bêtes contre des hommes après celles qui ont déjà fait au moins trois morts.