Algérie: Le Président Bouteflika a quitté la France après des soins

Afriquinfos Editeur
1 Min de Lecture

Le chef de l'Etat algérien a quitté peu après midi le service de cardiologie du Groupe hospitalier mutualiste, où exerce son cardiologue, Jacques Monségur. Abdelaziz Bouteflika avait déjà été hospitalisé dans cette même clinique en novembre 2014.

Il a ensuite été conduit, sous escorte, à l'aéroport de Saint-Etienne-de-Saint-Geoirs (Isère), près de Grenoble, où il a quitté la France. Selon un communiqué de la présidence algérienne, le chef de l'État avait «quitté le pays pour une courte visite privée en France, durant laquelle il effectuera ses contrôles médicaux périodiques, sous la direction de ses médecins traitants».

Abdelaziz Bouteflika, 78 ans, l’un des plus vieux hommes du continent noir à avoir embrassé à moins de 30 ans une carrière publique, a été victime en 2013 d'un Accident Vasculaire Cardiaque (AVC) qui a affaibli sa mobilité et sa faculté d'élocution. Ses activités publiques sont devenues très rares depuis cette période.

- Advertisement -

 

Innocente Nice