Algérie : Ouverture des travaux de la Conférence ministérielle du Mouvement des Non-alignés

Afriquinfos Editeur 9 Vues
2 Min de Lecture

Cette conférence, qui intervient dans un contexte international caractérisé par des crises économiques et politiques qui frappent plusieurs régions du monde, a choisi pour thème principal "Une solidarité renforcée pour la paix et la prospérité".

Parmi les sujets qui seront traités, il y a celui du terrorisme et du crime transfrontalier, le phénomène de l'armement, l'immigration clandestine et l'islamophobie en Europe.

Dimanche soir, le ministre algérien des Affaires étrangères, Ramtane Lamamra, a déclaré que le MNA est une "autorité morale et politique" destiné à promouvoir la paix et la prospérité dans le monde, ajoutant que ési le mouvement n'existait pas il y aurait tellement de déchirements, tellement d'initiatives qui ne seraient pas coordonnées, et que le tiers monde aurait du mal à offrir des plateformes communes dans la négociation multilatéraleé.

Le Mouvement des Non-alignés, la plus forte concentration de pays (près de 120 Etats en plus de 16 Etats observateurs) après les Nations unies, a vu le jour du temps de la Guerre froide, dans un contexte international marqué par une vague sans précédent de luttes pour l'indépendance des peuples colonisés.

Créé officiellement en 1961 à Belgrade (ex-Yougoslavie), le mouvement s'est voulu dès sa naissance un forum d'expression, de revendication et de solidarité entre les peuples.

L'Iran préside le Mouvement pour la période de 2012 à 2015, tandis que le 17e sommet du mouvement se tiendra à Caracas, au Venezuela, en 2015.