Algérie : Deux terroristes tués par l’armée près d’Illizi

Afriquinfos Editeur 4 Vues
2 Min de Lecture

Les deux individus, habillés à la façon afghane et appartenant à une cellule d'Al-Qaïda au Maghreb Islamique (AQMI), se déplaçaient au petit matin de samedi sur la hamada (plateau rocailleux dans le désert) d'El Mina, à l'aide d'un véhicule 4×4. L'armée se lançait dans leur poursuite sur une distance de 50 km, avant de tirer sur leur voiture, tuant tous les deux à bord, a précisé la même source.

L'un des deux terroristes éliminés a été identifié comme étant de nationalité algérienne, et connu sous le nom d'Abou Souheil, a révélé la source, ajoutant que les terroristes avaient en leur possession des armes, des munitions et des documents concernant la katiba (camp de combattants islamistes) de Tariq ibn Ziyad. Depuis la chute du régime libyen de Mouamar Khadhafi et la guerre au nord du Mali, l'Algérie a vu sa région du sud visée par un accroissement d'attentats et d'incursions d'activistes islamistes.

 Le 16 janvier dernier, un groupe terroriste a attaqué le site gazier de Tiguentourine à In Amenas dans la province d'Illizi, avant de prendre en otage quelque 800 travailleurs qui s'y trouvaient sur les lieux. Le lendemain, l'armée algérienne a donné l'assaut pour les libérer, une opération qui s'est soldée par un bilan de 37 morts.