Algérie: la crise internationale du pétrole a enrhumé l’économie algérienne en 2015

ecapital
1 Min de Lecture

13,71 milliards de dollars contre un excédent de 4,3 milliards de dollars en 2014: c’est le déficit commercial qu’a conclu l’Algérie en 2015. Ce sont des chiffres du ministère des Finances, publiés le 18 janvier par l’agence de presse officielle APS.

 D’après l’APS, cette chute s’explique par le lourd recul des recettes d’exportations d’hydrocarbures (94,5 % du total) qui ont atteint 35,724 milliards de dollars en 2015 contre 60,3 milliards de dollars en 2014, soit un recul de -40,76 % en un an, du fait de la baisse du prix du pétrole. Les exportations totales ont atteint 37,787 milliards de dollars l’an dernier, contre 62,886 milliards de dollars l’année précédente.

Le déficit commercial du pays aurait pu être encore plus important, n’eût été la baisse des importations, qui ont reculé de -12% en 2015 à 51,5 milliards de dollars en 2015. Le taux de couverture des importations par les exportations a reculé à 73,37 % en 2015 contre 107,35 % un an plus tôt.

- Advertisement -

V. Akpene