Le FMI alerte une fois encore sur un système financier en danger

Afriquinfos Editeur
1 Min de Lecture

La patronne de l’institution financière mondiale estime que la croissance mondiale en 2016 sera «décevante et inégale» :«Et les perspectives de moyen terme se sont assombries aussi, parce que la faible productivité, la population vieillissante et les suites de la crise financière mondiale freinent la croissance», assure-t-elle.

A côté de ce tableau pessimiste, elle cite en outre la chute des cours des matières premières, le ralentissement de la croissance chinoise ou encore les effets négatifs de la remontée des taux d’intérêts américains sur les économies émergentes endettées en dollars. Christine Lagarde arrive au terme de son premier mandat au FMI le 4 juillet prochain.

V. Akpene & Bella Edith

- Advertisement -