Maître Gims livre des confidences sur la naissance des deux tubes phares de Stromae 

Paris (© 2020 Afriquinfos)- A l’honneur dans le numéro de «50mn Inside» du samedi 5 décembre 2020 sur TF1, le chanteur et rappeur Maître Gims a étalé un pan de son amitié avec le Belge Stromae. 

Alors même que Stromae venait d’écrire deux morceaux qui allaient devenir des tubes par la suite, il était très tourmenté quant à ce qui concerne la suite de sa carrière. C’est a révélé Maître Gims qui faisait l’objet du portrait de la semaine, dans l’émission animée chaque samedi par Nikos Aliagas.

A l’époque où Gims a fait la rencontre de Stromae, ce dernier «était très préoccupé». Il venait tout juste de cartonner avec son premier tube «Alors on danse», et était en train d’écrire son prochain album. Mais alors que les morceaux «Papaoutai & Formidable» étaient déjà enregistrés – deux morceaux qui sont devenus des tubes par la suite -, il avait confié à l’ancien membre de du groupe Sexion d’Assaut «ne pas croire en leur succès». «Il était en pleine réflexion. Il se posait des questions pour la suite (…) Il m’a fait écouter plein de sons, je lui ai dit : ‘Tu as des tueries-là, c’est un truc de malade’».

«Malgré mes observations, il était dans un doute quand même. Et c’est à ça que tu reconnais les vrais artistes, que tu reconnais les gagnants», a décrypté le compagnon de DemDem à Nikos Aliagas. Une pression permanente, qui avait fini par ronger totalement Stromae. Victime d’une dépression en 2016, le chanteur belge a décidé de prendre une pause dans sa carrière musicale. Depuis c’est à sa seconde passion qu’il se consacre : la mode !

« Gims a vraiment cru en cet album » 

Dans un documentaire intitulé « Maître Gims à cœur ouvert » diffusé le 29 mars 2018, l’artiste belge Stromae avait expliqué lui-même que Maître Gims a joué un rôle important dans sa propre carrière.

En 2013, Stromae a enregistré « Racine carrée ». « J’étais dans le doute, dans le gros doute. Et Maître Gims est venu en studio avec Orelsan aussi », a-t-il expliqué. Aujourd’hui, Stromae se montre reconnaissant envers son ami qui l’a, à la fois, soutenu et rassuré. « Franchement, c’était pas gagné. Gims a vraiment cru en cet album très tôt », a-t-il raconté. En août 2013, l’interprète de « Bella » livrera un message via un tweet: « Stromae, l’album est lourd ! Voilà le seul vrai concurrent de cette année ». « Ça m’a touché et donné confiance en moi. Je me suis dit ‘Ok, c’est bon. Je suis pas complètement à côté de la plaque' », a encore confié Stromae.

Après cette fructueuse collaboration musicale, les deux artistes se retrouveront sur la scène du Stade de France lors de l’Urban Peace 3. « Super bon souvenir ! Même si j’étais un peu angoissé d’être là-bas parce que j’avais l’impression que je n’avais rien à faire là. J’avais l’impression que je n’étais pas le bienvenu. Et en fait, ça s’est super bien fini, tout le monde était super content de me voir’’, se souvient encore Stromae. L’émission du samedi dernier sur TF1 rendait également hommage à Johnny Hallyday -décédé il y a trois ans jour pour jour-.

V. A.

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés