Le père de Beyoncé désormais un associé de la plateforme de streaming nigériane ‘MePlaylist’

Californie (© 2020 Afriquinfos)- L’ex-manager du groupe Tym Girl’s Tyme devenu Destiny’s Child, le groupe de chant de Beyoncé,  le groupe de chant de Beyoncé, Mathew Knowles, père de Beyonce vient d’être nommé directeur mondial de la célèbre plateforme de streaming nigériane «MePlaylist».

Mathew Knowles aura pour tâche de diriger et d’exécuter toutes les initiatives mondiales de marketing et de communication de la plateforme. «Notre objectif est de faire de MePlayList une plateforme mondiale où tous les genres de musique seront représentés et célébrés», a confié l’intéressé. ‘MePlaylist’ est une plateforme de streaming de musique fondée par Olakunle Oladehin en 2017.

«Notre objectif est de faire passer nos utilisateurs et leurs habitudes de consommation de musique en premier», explique Olakunle Oladehin. Dans le même communiqué de presse annonçant la nomination du père de Beyoncé, il est aussi écrit que plusieurs entités détenant des droits musicaux à travers le monde seront associées à la plateforme ‘MePlayList’ afin d’augmenter son catalogue de millions de titres en fin d’année.

Né le 9 janvier 1951 à Gadsden en Alabama, Mathew Knowles est connu pour être un dirigeant de musique et manager américain. L’homme d’affaires crée en 2003 son propre label de disques (Music World Entertainment), d’où sont sorties des stars américaines dont Michelle Williams, Kelly Rowland, Beyoncé et sa sœur Solange. Grâce à son label, Mathew a écoulé près d’un demi-milliard de disques dans le monde. Une performance qui explique en grande partie sa nomination à la tête de la plateforme de streaming nigériane ‘MePlayList’. En 2003, Mathew Knowles créera son propre label de disques : Music World Entertainment.

Mathew Knowles, une vision pour le monde noir

 Matthew Knowles, désormais directeur mondial de la plateforme de streaming nigériane, a vendu plus de 450 millions de disques dans le monde. Il a fait un investissement non divulgué dans la start-up de musique basée au Nigeria, ‘MePlaylist’. Basé aux Etats-Unis, il va diriger et exécuter toutes les initiatives mondiales de marketing et de communication de ‘MePlaylist’.

Le service est disponible au Nigéria, au Ghana, au Kenya, en Ouganda, en Tanzanie, en Afrique du Sud, au Zimbabwe, ainsi qu’au Royaume-Uni et en Amérique du Nord. L’application, actuellement disponible uniquement pour Android dispose d’un flux qui affiche «des mises à jour sur les nouveaux amis, les abonnés, les listes de lecture d’amis, d’artistes et de célébrités». La plate-forme comprend également ce que la société décrit comme une «distribution de redevances administratives unique», ainsi que des normes DDEX pour l’acquisition et le rapport d’utilisation.

MePlaylist a un niveau financé par la publicité et un niveau Premium qui est gratuit pendant les sept premiers jours, et 7,99 $/mois par la suite. « MePlaylist est la réponse de l’Afrique aux plateformes de streaming musical populaires, mais il va encore plus loin en personnalisant l’expérience de chaque consommateur en fonction de ses habitudes de consommation et de la technologie dont il dispose », vantent ses promoteurs. «Notre plate-forme a été conçue en sachant que les gens sont mobiles et ont constamment besoin de nouveau contenu, donc de notre interface à nos options de catalogue, nous faisons de l’expérience MePlaylist la meilleure du marché», projette Olakunle Oladehin.

V. A.

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés