Afrique du Sud/Une enquête est ouverte sur la résidence de Jacob Zuma

ecapital
2 Min de Lecture

La médiatrice Thuli Madonsela, chargée de veiller au bon usage des deniers publics, a jugé en mars que le président avait illégalement profité du chantier de sa résidence privée, dénonçant la construction d'une piscine, d'un amphithéâtre, d'un enclos à bétail et d'un poulailler.

Elle avait demandé au président de rembourser une partie des 246 millions de rands engagés. Une demande que Jacob Zuma a ignorée, jugeant notamment que c'est à son propre ministre de la Police de lui demander des comptes. L'Alliance démocratique (DA), principale formation de l'opposition, a  donc porté l'affaire en justice.

Une enquête de la police sud africaine sur la rénovation aux frais du contribuable de la résidence privée du président Jacob Zuma a été ouverte ce lundi 10 novembre 2014 à cet effet.

- Advertisement -

Dans une réponse écrite au chef du groupe parlementaire de l'opposition, la police a confirmé qu'une enquête "a été ouverte" sur les dépenses engagées sur le domaine de Jacob Zuma dans son village natal de Nkandla, officiellement pour en améliorer la sécurité.

 « L'enquête à ce sujet a été ouverte et aucune autre information ne peut être divulguée à ce stade tant que l'enquête est en cours. Autant dire que toutes les procédures ont été suivies », a indiqué le ministre de la Police.

P. Amah