Afrique du Sud: Polémique/Une bourse uniquement réservée aux pucelles divise les femmes

ecapital
2 Min de Lecture

Une municipalité sud-africaine offre des bourses universitaires à des jeunes filles, mais à la seule condition que ces dernières soient vierges. Pour les féministes, cette initiative «choquante» est une atteinte à la dignité. Pour bénéficier de cette aide financière baptisée «Bourse des vierges» mise en place la semaine dernière par la municipalité d’Uthukela dans la province du KwaZulu-Natal, au nord-est du pays, les jeunes filles doivent remplir deux conditions. Notamment, avoir obtenu d’excellents résultats au lycée et être vierges.

Selon le porte-parole de la municipalité d’Uthukela, Jabulani Mkhonza, «la mairesse encourage les jeunes filles à rester pures et à ne pas avoir de rapports sexuels afin de se concentrer sur leurs études», précisant que «la bourse leur sera retirée si elles ont perdu leur virginité». Car, à chaque retour de vacances, les jeunes filles subiront une visite médicale.

Pour des organisations de défense des droits des femmes, cette initiative est anticonstitutionnelle. Elles ont fait part de leur indignation. La directrice de l’organisation Powa (People Opposing Women Abuse), Nonhlanhla Mokwena, s’est dite «choquée». Mieux, elle est persuadée que «conditionner l’attribution d’une aide aux études à la virginité de la candidate constitue une violation de ses droits».

- Advertisement -

Innocente Nice