Afrique du Sud: la corruption aggrave le bilan des accidents sur les routes

ecapital
2 Min de Lecture

Les chiffres-ci sont paradoxalement élevés, et les attitudes des automobilistes ne semblent pas s'améliorer malgré la campagne nationale de lutte contre l'insécurité routière qui a été organisée.

La vitesse, l’alcool, le dépassement inconsidéré, les voitures en mauvais état, l’absence du port de la ceinture de sécurité expliquent ces très mauvais chiffres et ce terrible bilan. Plus de 6.000 automobilistes ont été arrêtés pour conduite en état d'ivresse, et la police a intercepté 5.710 véhicules qui ne devraient pas circuler. La ministre des transports, Dipuo Peters, a donc mis en cause la corruption dans les centres de contrôle technique !

Selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS), l'Afrique reste le continent le plus touché par les accidents de route dans le monde et qui enregistre plus de décès.

- Advertisement -

L'Afrique du Sud, le plus mauvais élève du continent

Même si le pays compte des milliers de kilomètres de voies impeccablement goudronnées, ses routes sont très dangereuses en raison surtout de l'alcool au volant, du manque d'infrastructures et aussi de la corruption au sein de la police. Ce qui ruine les efforts de prévention fournis par le gouvernement. En Afrique du Sud, près de 35 personnes perdent la vie chaque jour dans des accidents de la voie publique !

Bella Edith