Kenya: le ministre des Finances et le chef des Services publics démissionnent suite à la décision de la CPI

Afriquinfos Editeur 4 Vues
2 Min de Lecture

Le président Mwai Kibaki a déclaré dans un communiqué qu'il acceptait la décision prise par M. Kenyatta de démissionner du cabinet, mais a précisé que ce dernier restera à son poste de vice-Premier ministre en accord avec la Constitution.

Le président Kibaki a également déclaré qu'il acceptait la décision de M. Muthaura qui démissionne de son poste de secrétaire permanent, de secrétaire du cabinet et de directeur des Services publics.

Le président a donc nommé Robinson Githae, actuellement ministre du Développement métropolitain de Nairobi, au poste de ministre des Finances par Intérim.

Il a également nommé le secrétaire permanent à la sécurité intérieure, Francis Kimemia, à la place de M. Muthaura.

La CPI a confirmé les charges pesant sur quatre personnalités kényanes, dont M. Muthaura, M. Kenyatta, l'ancien ministre William Ruto et le journaliste Sang. Les trois premiers sont candidats à la prochaine présidentielle et sont accusés d'être responsables de la mort de centaines de civils.

D'après la cour basée à La Haye, plus de 1 100 personnes ont été tuées, 3 500 blessées et 600 000 déplacées de force dans les violences qui ont suivi les élections présidentielles de décembre 2007.