Le ministre français de la Coopération en visite au Niger sur fond de l’insécurité au nord du Mali

Afriquinfos Editeur
2 Min de Lecture

Agenda

mai 2024
L M M J V S D
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  

Porteur d'un message des autorités françaises relatif à la situation sécuritaire dans le nord Mali, M. de Raincourt a déclaré, à l'issue d'un entretien avec le Premier ministre nigérien Brigi Rafini, que le gouvernement français souhaitait "échanger avec les pays amis de la région sur la situation dans le nord Mali et vérifier qu'ils partagent tout le même sentiment, qui est un sentiment de paix".

Depuis plusieurs semaines, le nord du Mali est le théâtre de violentes attaques des rebelles touaregs du Mouvement National de Libération de l'Azawak (MNLA),  qui ont poussé les populations de ces régions à un exode massif vers les pays frontaliers, dont le Niger.

"Nous considérons que l'unité et l'intégrité territoriale du Mali doivent être préservées, que le processus électoral engagé doit se poursuivre afin de conforter les institutions maliennes, un cessez-cessez le feu doit intervenir le plus rapidement possible, et que ce sera le préalable à un dialogue qui doit être profond, confiant, engagé, pour étudier toutes les questions qui se posent et voir dans quelles mesures leurs y apporter les réponses appropriées. C'est ce message simple que la France donne à ses amis", a indiqué le ministre français.  

- Advertisement -

Selon M. Henri de Raincourt, "le gouvernement français rencontre en particulier chez les amis nigériens, exactement la même vision concernant la situation telle qu'elle se présente dans le nord Mali".