Togo : L’ANC exprime son désaccord au sujet du découpage électoral proposé par le gouvernement

Afriquinfos Editeur
2 Min de Lecture

Agenda

mai 2024
L M M J V S D
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  

La déclaration considère ce découpage comme une atteinte inacceptable à l'équité des élections futures.

Pour le parti de M. Fabre, l'actuel découpage électoral constitue une atteinte inacceptable à l'équité et à la régularité des élections à venir.

Pour la formation de Fabre, le nouveau découpage électoral doit privilégier un équilibre entre le poids démographique et le poids en nombre de sièges de député de presque toutes les préfectures. Cette proposition, selon lui permettrait d'éliminer tous les déséquilibres qui avantagent certaines régions et préfectures en pénalisant d'autres, et permettrait d'atténuer les déséquilibres et d'établir une équité d'ensemble dans la représentation des populations togolaises à l'Assemblée nationale.

- Advertisement -

 

« Il est temps d'apporter à la question cruciale du découpage électoral au Togo, une réponse juste et durable. Le dernier recensement démographique fournit à cet égard les données pour établir une équité d'ensemble dans la représentation des populations togolaises à l'Assemblée nationale », poursuit la déclaration.

C'est ce début février que le gouvernement a fait sa proposition de découpage électoral. Des observateurs de la vie politique togolaise estiment qu'un consensus sur la question peut faire l'objet au sein du Cadre Permanent de Concertation et de Dialogue.

Le Togo organisera des élections législatives en octobre 2012 et probablement des locales au cours de la même année