La secte Boko Haram revendique les attaques de Kaduna

Afriquinfos Editeur
2 Min de Lecture

Agenda

mai 2024
L M M J V S D
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  

La secte a également averti d'une autre attaque à Sokoto, la maison du Sultan califat, le leader des musulmans au Nigeria.

Le porte-parole du groupe, qui donna son nom commeAbou Qaqa, a déclaré aux journalistes par téléphone qu'ils avaient attaqué Kaduna parce que le gouvernement nigérian a rejeté la proposition de dialogue et mais a arrêté un de leurs chefs.

Le 1er février, la police du Nigeria a confirmé que le porte- parole de Boko Haram, Abou Qaqa était sous leur garde, tandis que la secte a maintenu que l'homme arrêté était Abu Darda, et non Abou Qaqa.

- Advertisement -

La secte a dit qu'elle a attaqué Kano et Maiduguri lundi pour prouver qu'elle ne peut pas se laisser intimider par l'arrestation de ses membres par les agents de sécurité dans le pays le plus peuplé d'Afrique.

Cependant, la secte a nié son implication dans la combustion d'un marché dans le nord-est de la ville de Maiduguri, où plus de 100 magasins ont été incendiés lundi après une explosion survenue dans la région.

La secte a accusé les soldats du gouvernement d'être responsable de l'incendie.