Perspective de développement des investissements de l’IFC dans les infrastructures au Nigeria

Afriquinfos Editeur
1 Min de Lecture

Agenda

mai 2024
L M M J V S D
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  

"On espère développer considérablement nos investissements dans les infrastructures au Nigeria", a dit  Thierry Tanoh, relevant la présence de l'IFC dans le secteur de la pétrochimie et du secteur bancaire dans lequel est concentré le "gros investissement" de l'Institution.

 Selon Tanoh, le Nigeria est un grand pays et un pays dont la stabilité politique et la croissance économique sont "très importantes" pour la sous-région.

 Aujourd'hui, en faveur du Nigeria, l'IFC est "très intéressée à financer le secteur de la production énergétique", a insisté le vice-président Thierry Tanoh, faisant état d'une faible capacité énergétique du Nigeria par rapport aux besoins de la population et des entreprises.

- Advertisement -

 A ce jour, le Nigeria est le pays qui enregistre le plus gros investissement de l'IFC en Afrique de l'ouest. Il est talonné par le Togo qui, vient en tête dans l'espace francophone ouest-africain, en enregistrant un total de mobilisation de 360 millions de dollars de l'IFC.