Les forces de l’ONU et de la Côte d’Ivoire se donnent la main pour combattre l’insécurité

Afriquinfos Editeur 5 Vues
1 Min de Lecture

Ces différentes forces qui ont décidé de se donner la main sillonnent de jour comme de nuit des quartiers en vue de dissuader les bandits, braqueurs et criminels qui troublent le sommeil des habitants par leurs forfaits et exactions.

Des braquages sur les routes et des agressions de domiciles, de boutiques et d'autres lieux de commerce sont régulièrement signalés aux forces de sécurité qui ont mis en place une stratégie pour contrer le fléau.

En vue de lutter contre le banditisme "grandissant", le gouvernement ivoirien a doté la police de moyens matériels assurant leur mobilité et leur efficacité en matière de liaison et de communication.

Plusieurs unités dont la brigade de sécurité de la gendarmerie et les "forces spéciales" ont été mises sur pied afin d'oeuvrer au retour de la quiétude parmi la population.

De son côté, le représentant spécial du secrétaire général de l' Onu a assuré les autorités ivoiriennes de la disponibilité des forces de l'ONUCI à appuyer les unités de sécuritaires ivoiriennes dans la perspective de la sécurisation du pays après la crise post- électorale "aigüe" qui a frappé le pays.