Revue de la presse ivoirienne du 20 janvier

Afriquinfos Editeur 21 Vues
2 Min de Lecture

FRATERNITE MATIN

Le procureur de la République près le tribunal d'Adzopé (sud), Pascal Hien Lewa, a fait exhumer jeudi au cimetière de Bouapé, village situé à environ 20 km d'Adzopé, les corps de quatre personnes dont trois dans une fosse commune. Pour le moment, ils n' ont pas été identifiés. C'est sur information anonyme que le procureur a été informé d'un charnier à Bouapé.

LE PATRIOTE

L'équipe nationale de Côte d'Ivoire a atterri mercredi soir à Malabo en Guinée Equatoriale. Une foule compacte, composée en majorité de la colonie ivoirienne vivant à Malabo, s'est mobilisée pour réserver un accueil triomphal aux Eléphants. Les Eléphants ont été savamment applaudis lors de leur montée dans le bus qui les conduira sous une forte escorte policière dans leur hôtel de Malabo. Ce triomphe avant l'heure augure déjà d'une bonne CAN, en termes de ferveur autour de l'équipe, avec l'espoir qu'elle ramènera le trophée continental à Abidjan.

NORD SUD

Le ministère ivoirien des Ex-combattants et des Victimes de guerre, la Fondation africaine pour la paix par le développement et une maison de micro-finance ont signé jeudi à Abidjan une convention. Elle vise à réinsérer 108 déplacés de guerre, regroupés sur des sites d'accueil à Bingerville, une bourgade dans les encablures d'Abidjan. Les bénéficiaires devraient initier des micro-projets à financer. La ville de Bingerville abrite 6000 déplacés des évènements post-électoraux.