Côte d’Ivoire : des besoins humanitaires importants restent à combler, selon l’ONU

Afriquinfos Editeur 5 Vues
1 Min de Lecture

Selon Mme Bragg qui intervenait à l'occasion du lancement du processus d'appel consolidé humanitaire 2012 (CAP), la situation est "particulièrement préoccupante" à l'ouest et au sud-ouest du pays où des problèmes de protection et de tensions communautaires liées à la problématique du foncier rural persistent.

"Dans ces régions, l'accès aux services de base tels que la santé, l'éducation et la provision en eau potable est très limité", a-t-elle noté.

Catherine Bragg, par ailleurs Coordinatrice adjointe des secours d'urgence de l'ONU, a révélé par ailleurs que quelque 161. 000 réfugiés ivoiriens vivent encore dans les pays limitrophes, précisant que ces réfugiés se trouvent notamment au Libéria et au Ghana.