Côte d’Ivoire : les autorités sécuritaires plaident pour la mise en œuvre de la vision "zéro accident de la route"

Afriquinfos Editeur 10 Vues
2 Min de Lecture

Pour M. Echui qui intervenait lors d'un entretien avec la presse à Abidjan, il y a lieu que tous les acteurs de la vie sociale ivoirienne se mettent ensemble et partagent cette vision.

"La route a beaucoup tué en Côte d'Ivoire en 2011. Il faut un plan stratégique d'actions pour éviter cet état de fait", a noté le responsable de l'OSER.

Pour celui-ci, la vision "zéro accident de la route " s’articule autour de plusieurs points dont la sécurité des véhicules, la sécurité des routes, la mobilité des usagers et la prise en compte des soins post-accidents.

Désiré Echui a par ailleurs insisté sur la formation et la sensibilisation des pouvoirs publics au respect du code de la route, ainsi que la réglementation stricte du contrôle routier et l'élimination des mauvais comportements afin de parvenir au risque "zéro accident ".

Les accidents de la circulation font l'objet d'une grande préoccupation de la part des autorités médicales et publiques.

Lors du congrès mondial de la route à Mexico en septembre 2011, les experts avaient approuvé et développé des plans et des programmes afin d'atteindre les objectifs de cette décennie, à savoir réduire considérablement le nombre de décès sur les routes.

Chaque année, la Côte d'Ivoire enregistre en moyenne 6 000 accidents de la route qui occasionnent 11.000 blessés et 600 tués.