Le chef du PNUD "optimiste" sur l’avenir de la Guinée

Afriquinfos Editeur 7 Vues
2 Min de Lecture

"Je suis optimiste que dans peu de temps, tout sera réglé pour faire avancer la Guinée", a-t-elle indiqué.

Il faut que des bailleurs de fonds et des capitaux étrangers soient motivés pour investir dans les secteurs porteurs de croissance économique en Guinée.

Une conférence sur la Guinée est prévue cette année à Abou Dhabi, capitale des Emirats arabes unis courant 2012, pour encourager les capitaux étrangers à investir dans ce pays, a-t- elle rappelé.

Selon elle, le développement de la Guinée doit passer par la mise en oeuvre de ses énormes potentialités minières, agricoles et touristiques.

Mme Clark a déclaré que l'objet de son séjour en Guinée est de rencontrer les autorités du pays, les acteurs politiques et ceux de la société civile guinéenne, ainsi que les organisations de jeunes et de femmes, afin d'examiner de plus près les conditions d' une avancée vers la finalisation de la transition guinéenne, à travers l'organisation d'élections législatives libres et transparentes cette année.

"Le PNUD est disposé à accompagner la Guinée dans son processus de développement socioéconomique", a-t-elle souligné, avant d' insister sur l'importance de la promotion des femmes et des jeunes guinéenne, piliers essentielle de tout développement économique.

Dans le secteur de reforme des forces de défense et de sécurité, le PNUD a proposé une montant global de plus de 4 millions de dollars, dont 2,5 millions sont déjà mis à la disposition du gouvernement guinéen afin d'assurer les mesures d'accompagnement de quelque 4.000 militaires qui doivent être démobilisés cette année.