Guinée : amélioration de la situation macro-économique et financière

Afriquinfos Editeur
4 Min de Lecture

Agenda

mai 2024
L M M J V S D
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  

"Notre situation financière et macro-économique s'est notablement améliorée", a dit le président avant de souligner qu'en novembre dernier, la Banque mondiale et le FMI ont félicités la Guinée pour le respect de son engagements, et des mesures prises pour le redressement de l'économie nationale.

Toute chose qui pourrait conduire des résultats qui augurent d'un lendemain meilleur, a-t-il affirmé.

De passage, le président guinéen Alpha Condé a cité quelques résultats atteint pas son gouvernement durant l'année qui s'écoule.

- Advertisement -

Il s'agit entre autres, du déficit budgétaire qui était de 13% et qui a été ramené à 2%, les réserves en devises de la Banque centrale, qui couvraient à peine 8 jours d'importation, atteint de nos jours plus de 5 à 6 mois d'importation, l'inflation a été stabilisée et le taux de croissance qui passera de 1.5% à environ 5%, dans les quatre prochaines années.

Les appuis techniques et financiers du gouvernement pour soutenir la Campagne agricole exercice 2011 (mise à disposition des engrais et d'outillage agricole dont les tracteurs ainsi que l'encadrement technique des paysans) ont permis une augmentation de 8% de production en cours, note le président de la République.

A propos des reformes financières en cours, le président Alpha Condé a précisé que son pays espère atteindra bientôt le point d'achèvement de l'initiative pour les Pays Pauvres Très Endettes ( PPTE), un programme du FMI qui permettra à la Guinée de de réduire sa dette de deux-tiers.

"Cette dette de 3 milliards 100 millions de dollars sera réduite de 2 milliards 400 millions de dollars courant 2012", a-t- il ajouté, avant de saluer le renouvellement de la confiance de nos partenaires étrangers qui viennent de plus en plus nombreux en Guinée, motivés par les mesures prises contre la corruption et la nouvelle politique de partenariat gagnant-gagnant.

"J'ai commencé le travail d'assainissement par un diagnostic du secteur minier en associant tous les acteurs nationaux", a dit le président guinéen, en parlant des potentialités minières de la Guinée.

Car, selon lui, les dizaines de milliards de dollars, qui vont être investis en 10 ans vont propulser l'économie guinéenne à une toute autre échelle et les retombées directes et indirectes de ces investissements miniers vont générer des milliers d'emplois, stimuler un important transfert de technologie et permettre une importante amélioration des conditions de vie des populations.

En terme de développement des infrastructures, le président guinéen a annoncé la construction du chemin de fer "trans-guinéen", qui permettra de relier Conakry à Bamako par le train en augmentant considérablement la quantité des échanges tout en réduisant leurs couts, l'agrandissement et la modernisation des ports de Conakry et de Kamsar et le construction des Ports de Matakan et de Benty pour assurer l'exportation de nos minerais pars les bateaux de 300 000 tonnes.

"La solution définitive du problème d'électricité dans notre pays se trouve dans la construction de barrages hydroélectriques. Les travaux de Kaléta ont déjà démarré par la construction de la route d'accès. Nous avons nous même financé le lancement des études et des travaux qui seront réalisés par une des plus grandes entreprises spécialisées de la Chine", indique Alpha Condé en évoquant le problème d'électricité.

Pour lui, l'année 2012 sera pour la Guinée, l'année de la floraison et l'année de la transformation et d'ajouter qu'il a lutté longtemps pour le changement, la liberté et la prospérité de son pays.