Côte d’Ivoire : une organisation plaide pour des actions accrues en faveur de la protection des eaux et forêts

Afriquinfos Editeur
1 Min de Lecture

Agenda

mai 2024
L M M J V S D
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  

Pour M. Gnéba qui intervenait à l'occasion d'un entretien avec les médias, un travail doit être effectué à tous les niveaux pour préserver le patrimoine forestier ainsi que celui des eaux.

"L'environnement impacte notre vie, il guide même notre vie. Nous devons prendre conscience de la situation et mener des actions de sensibilisation tous azimuts", a-t-il noté.

"Les eaux et forêts de trouvent au centre de toutes les activités humaines", a conclu le président du Comité national de sauvegarde de l'environnement, appelant les divers acteurs à redoubler d'efforts.

- Advertisement -

Selon des chiffres officiels, la Côte d'Ivoire qui comptait 16 millions d'hectares de forêts dans les années 1960 n'en compte plus que six millions aujourd'hui.

L'exploitation "abusive" des ressources en eau et du patrimoine forestier constitue une préoccupation tant pour le gouvernement que pour des acteurs non étatiques qui multiplient des actions de sauvegarde sur le terrain.