Côte d’Ivoire : début de campagne morose pour les législatives

Afriquinfos Editeur
2 Min de Lecture

Agenda

mai 2024
L M M J V S D
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  

Dans le fief de l'ex rébellion des Forces nouvelles, la campagne s'est ouverte dans l'indifférence totale, sans tambours ni tam-tam, encore moins de tintamarres de véhicules et/ou de motos et fanfares. Les différents candidats en course pour la députation ont ouvert le bal à la grande surprise des habitants de Bouaké qui s'attendaient à des cérémonies  d'envergure attirant l'électeur hésitant.

L'ex parti unique, le Parti démocratique de Côte d'Ivoire (PDCI), d'Henri Konan Bédié, mène comme il peut la campagne. Annoncée vendredi à minuit, l'ouverture officielle de la campagne de la liste conduite par l'ancien député maire, Denis Konan Konan,  a été reportée sine die. Selon des analystes, le report se justifie par un manque de moyens financiers et surtout de concordance de points de vue. A en croire  certaines langues, la grande famille du PDCI n'est qu'un leurre dans la région. Des militants ont tourné dos à la liste Denis Konan Konan pour marquer leur désapprobation du choix de la direction de leur parti.

Cette liste "peu réaliste" n'a pas obtenu l'assentiment des militants de base qui ont décidé de battre campagne pour le camp du Rassemblement des républicains (RDR) d'Alassane Ouattara. Au camp du RDR, règne aussi un calme plat. Au quartier général sis au quartier Sokoura, pas d'ambiance particulière. "Peut-être que le parti observe avant d'agir", tente d'expliquer un militant. La campagne pour l'élection des députés sera close le 9 décembre.

- Advertisement -