Mauritanie
21 mars 2014

Mauritanie : Les jeunes exhortés à s’impliquer dans la politique et le développement du pays

NOUAKCHOTT (Xinhua) – Le chef de l’Etat mauritanien a appelé les jeunes mauritaniens à s’impliquer davantage dans la vie politique et le développement du pays.

19 mars 2014 Mauritanie

Mauritanie : Trois agents de sécurité condamnés pour le viol d’une Sénégalaise

NOUAKCHOTT (Xinhua) – La cour criminelle de Nouakchott a condamné mardi à des peines allant de 2 ans à 7 ans de prison quatre agents mauritaniens de la sécurité routière reconnus coupables du viol, en 2013, d’une Sénégalaise employée dans un restaurant de Nouakchott, a-t-on appris de source judiciaire.

Lire la suite »
10 mars 2014 Mauritanie

Communiqué du Syndicat National des Etudiants de Mauritanie

NOUAKCHOTT (SNEM) – Le SNEM a protesté ce matin à l’université de Nouakchott et menace de poursuivre la grève jusqu’à ce que les choses changent.

Lire la suite »
6 mars 2014 Mauritanie

Mauritanie : L’esclavagisme toujours présent

NOUAKCHOTT (© 2014 Afriquinfos) – La Mauritanie est l’un des rares pays au monde où l’esclavage n’a pas totalement disparu.

Lire la suite »
3 mars 2014 Mauritanie

Un mort et plusieurs blessés dans une manifestation contre la profanation du Coran à Nouakchott

NOUAKCHOTT (Xinhua) – Les forces de l’ordre mauritaniennes ont réprimé violemment, lundi, à Nouakchott des manifestations contre la profanation du saint Coran par des inconnus, faisant un mort et plusieurs blessés dans les rangs des manifestants, a-t-on appris de source hospitalière.

Lire la suite »
2 mars 2014 Mauritanie

L’opposition mauritanienne à la recherche d’une unité pour faire face au pouvoir

NOUAKCHOTT (Xinhua) – Les partis de l’opposition politique radicale de Mauritanie organisent depuis vendredi à Nouakchott une rencontre dite « Forum de la démocratie et de l’unité » en vue de jeter les bases d’un front uni en vue de l’élection présidentielle prévue en juin prochain en Mauritanie, a constaté un correspondant de Xinhua.

Lire la suite »
28 février 2014 Mauritanie

Mauritanie : l’ouverture d’un dialogue pouvoir-opposition reste encore difficile

NOUAKCHOTT (Xinhua) – Le gouvernement mauritanien tente d’initier un dialogue avec l’opposition pour parvenir à un consensus en vue de garantir le déroulement de l’élection présidentielle, prévue en juin prochain, dans un climat apaisé.

Lire la suite »
Mauritanie

Lutte contre l’esclavage en Mauritanie : prochaine adoption d’une feuille de route

NOUAKCHOTT (Xinhua) – Le gouvernement mauritanien adoptera prochainement une feuille de route pour la lutte contre l’esclavage et ses séquelles », a révélé Mme Gulnara Shahinian, rapporteuse spéciale des Nations unies, chargée des formes contemporaines de l’esclavage, actuellement en visite en Mauritanie.

Lire la suite »
21 février 2014 Mauritanie

Mauritanie : Visite de suivi par la Rapporteuse Spéciale sur les formes contemporaines de l’esclavage

GENEVE (© APO) – Mme Gulnara Shahinian viendra en Mauritanie se rendre compte de l’avancée des choses suite à ses recommandations.

Lire la suite »
18 février 2014 Mauritanie

La lettre d’élèves de terminale au Ministre de l’éducation nationale

NOUAKCHOTT (© 2014 Afriquinfos) – L’amicale des terminalistes a écrit au ministre de l’éducation nationale de Mauritanie, le 17 février.

Lire la suite »
17 février 2014 Mauritanie

Le président mauritanien prône ‘une action de longue haleine" pour lutter contre le terrorisme

NOUAKCHOTT (Xinhua) – La lutte contre le terrorisme et le crime organisé exige une vigilance de chaque instant et une action multidimensionnelle de longue haleine, a déclaré, dimanche, le président mauritanien Ould Abdel Aziz à l’ ouverture du premier sommet des chefs d’Etats du Sahel.

Lire la suite »
12 février 2014 Mauritanie

Formation du nouveau gouvernement mauritanien

NOUAKCHOTT (Xinhua) – Le Premier ministre mauritanien, Ould Mohamed Laghdaf, reconduit le 3 février à son poste après les législatives de novembre dernier, a formé mercredi son nouveau gouvernement, annonce la télévision publique mauritanienne.

Lire la suite »
10 février 2014 Mauritanie

Une nouvelle aide de l’UE pour la Mauritanie

BRUXELLES (© APO) – L’UE confirme l’octroi d’une nouvelle aide à la Mauritanie à l’occasion d’une visite à haut niveau.

Lire la suite »
4 février 2014 Mauritanie

Plus de 800.000 personnes touchées par l’insécurité alimentaire en Mauritanie (OCHA)

NOUAKCHOTT (Xinhua) – Quelque 802.000 personnes sont en insécurité alimentaire, dont 190.000 en situation d’insé curité alimentaire sévère en Mauritanie, selon l’OCHA (Bureau de coordination des affaires humanitaires de l’ONU).

Lire la suite »
30 janvier 2014 Mauritanie

Un ancien ministre de l’Intérieur élu à la tête de l’Assemblée nationale mauritanienne

NOUAKCHOTT (Xinhua) – Mohamed Ould Boilil, ancien ministre mauritanien de l’Intérieur et député de la majorité au pouvoir, a été élu mercredi président de l’Assemblée nationale lors de sa première session.

Lire la suite »
28 janvier 2014 Mauritanie

La Mauritanie obtient 800 millions de dollars de financements auprès de quatre institutions financières arabes

NOUAKCHOTT (Xinhua) – Le gouvernement mauritanien a signé, lundi à Nouakchott, cinq conventions de financement d’une valeur globale de 800 millions de dollars avec quatre institutions financières arabes, a-t-on appris de source officielle.

Lire la suite »
27 janvier 2014 Mauritanie

La Mauritanie, pays du million d’opportunités

NOUAKCHOTT (Xinhua) – Le chef de l’Etat s’est exprimé ainsi lors d’un forum d’investissements en Mauritanie, auquel prennent part de nombreuses délégations.

Lire la suite »
10 janvier 2014 Mauritanie

Accord commercial : L’UE verse à la Mauritanie une contrepartie de 67 millions d’euros

NOUAKCHOTT (Xinhua) – La Mauritanie et l’Union européenne avaient, en juillet dernier, signé un accord de pêche valable pour deux ans.

Lire la suite »
Mauritanie

Mauritanie : Manifestation contre un article jugé "blasphématoire" contre le prophète Mohamed

NOUAKCHOTT (Xinhua) – A la capitale Nouakchott et à Nouadhibou, dans le nord-ouest du pays, des manifestants ont exigé la peine de mort pour « apostasie » et « propos sataniques » de Ould Mkheitir.

Lire la suite »
9 janvier 2014 Mauritanie

Vers la création d’une bourse des valeurs mobilières en Mauritanie

NOUAKCHOTT (Xinhua) – Le gouverneur de la Banque Centrale de Mauritanie Ould Raïss a indiqué que le pays connaissait ces dernières années une dynamique économique plus que favorable.

Lire la suite »
29 décembre 2013 Mauritanie

Mauritanie : Appel aux compétences et expertises du pays installées à l’étranger

NOUAKCHOTT (Xinhua) – Les autorités mauritaniennes veulent associer les expertises et compétences nationales installées à l’étranger à l’oeuvre de développements nationale.

Lire la suite »
27 décembre 2013 Mauritanie

Le gouvernement mauritanien promet de protéger les travailleurs du secteur minier contre les licenciements

NOUAKCHOTT (Xinhua) – Le gouvernement mauritanien a annoncé qu’il prendra un certain nombre de dispositions en vue de « protéger les travailleurs du secteur minier », dont plus 400 ouvriers viennent d’être licenciés par deux compagnies d’exploitations de mines de cuivre et d’or.

Lire la suite »
24 décembre 2013 Mauritanie

Mauritanie : Le parti au pouvoir sort largement gagnant des élections municipales et législatives

NOUAKCHOTT (Xinhua) – L’Union pour la République (UPR), parti au pouvoir en Mauritanie, est sortie largement vainqueur du second tour des élections municipales et législatives organisées le 21 novembre dernier, selon les résultats publiés lundi par la commission nationale électorale indépendante.

Lire la suite »
5 décembre 2013 Mauritanie

Mauritanie : Le parti au pouvoir en tête des élections législatives

NOUAKCHOTT (Xinhua) – L’Union pour la République ( UPR), parti au pouvoir en Mauritanie, est sortie grand vainqueur des élections législatives du 23 novembre dernier, en remportant 56 des 121 sièges pourvus au premier tour sur les 147 qui étaient en compétition, selon les résultats annoncés, mardi, par la Commission nationale électorale indépendante.

Lire la suite »
18 novembre 2013 Mauritanie

La France et la Mauritanie s’engagent à renforcer leur coopération sécuritaire

NOUAKCHOTT (Xinhua) – La Mauritanie et la France ont signé un accord de coopération en matière de lutte antiterroriste et de lutte contre les trafics illicites, a-t-on appris lundi de source officielle, au lendemain de la visite dimanche à Nouakchott du ministre français de l’Intérieur, Manuel Valls.

Lire la suite »
12 novembre 2013 Mauritanie

Mauritanie : Un diplomate à la tête de l’Observatoire des élections

NOUAKCHOTT (Xinhua) – Un diplomate à la retraite, Taki Ould Sidi, a été nommé à la tête de l’Observatoire national pour la surveillance des élections en Mauritanie (ONSE), selon un arrêté du Premier ministre.

Lire la suite »
10 novembre 2013 Mauritanie

Mauritanie : Ouverture de campagne électorale dans le calme

NOUAKCHOTT (Xinhua) – La campagne électorale pour les législatives et municipales du 23 novembre prochain, lancée vendredi dernier en Mauritanie, se déroule dans le calme, sans le tapage folklorique et le faste habituels, constatent les observateurs.

Lire la suite »
29 octobre 2013 Mauritanie

Mauritanie : La Banque européenne d’investissement débloque 19,2 millions USD en faveur de la connectivité

NOUAKCHOTT (Xinhua) – La Banque européenne d »investissement (BEI) a accordé à la Mauritanie 19,2 millions de dollars pour développer la connectivité nationale, à travers le volet mauritanien du Programme régional d’infrastructures de communication pour l’Afrique de l’Ouest (West African Regional Communications Infrastructure Program, WARCIP), a-t-on appris de source officielle.

Lire la suite »
27 octobre 2013 Mauritanie

Mauritanie : Plus de 400 candidatures aux élections législatives

NOUKCHOTT (Xinhua) – La Commission électorale nationale indépendante (CENI) de la Mauritanie a dénombré 440 candidatures pour 147 sièges à pourvoir aux élections législatives prévues le 23 novembre prochain en Mauritanie, a-t-on appris dimanche de source officielle.

Lire la suite »
25 octobre 2013 Mauritanie

L’ UE finance à hauteur de 65 millions USD la réhabilitation de la route Nouakchott-Rossso

NOUAKCHOTT (Xinhua) – Selon cet accord, le financement premettra de réhabiliter un premier tronçon de 145 Km sur une période de 32 mois.

Lire la suite »
23 octobre 2013 Mauritanie

Des essaims de criquets pèlerins envahissent des régions de la Mauritanie

NOUAKCHOTT (Xinhua) – Des essaims de criquets pèlerins ont envahi depuis deux semaines des régions de la Mauritanie, a indiqué mardi le Centre national de lutte antiacridienne mauritanien (CNLAA).

Lire la suite »
Mauritanie

Apparition des cas de fièvre de la vallée du Rift dans deux provinces mauritaniennes

NOUAKCHOTT (Xinhua) – Le ministère mauritannien du Développement rural a fait état mardi de la présence de virus de la fièvre de la vallée du Rift dans les provinces du Trarza et du Brakna (sud et sud-ouest).

Lire la suite »
Mauritanie

BAD accorde 150 millions USD à la Mauritius Commercial Bank pour son expansion en Afrique

PORT-LOUIS (Xinhua) – La Banque Africaine de Développement (BAD) accorde 150 millions de dollars à la Mauritius Commercial Bank (MCB), la plus grande banque à Maurice, pour lui permettre d’accélérer son expansion en Afrique et de poursuivre la mise en place d’une nouvelle structure annoncée au début 2013, conformément à un accord signé lundi.

Lire la suite »
22 octobre 2013 Mauritanie

Révision des accords de pêche entre le japon et la Mauritanie

NOUACHOTT (Xinhua) – Les concertations mauritano-japonaises sur le renouvellement de l’accord de pêche liant ces deux pays depuis 21 ans se poursuivent depuis dimanche dans la capitale mauritanienne, a constaté un correspondant de Xinhua.

Lire la suite »
21 octobre 2013 Mauritanie

Nouvel appel en faveur du dialogue politique en Mauritanie

NOUAKCHOTT (Xinhua) – A ce jour, une CENI ne dispose pas d’un Budget pour organiser des élections.

Lire la suite »
20 octobre 2013 Mauritanie

Plus de mille listes candidates aux élections municipales en Mauritanie

NOUAKCHOTT (Xinhua) – La CENI (Commission Electorale Nationale Indépendante) de la Mauritanie a annoncé avoir validé plus de 1.100 listes candidates aux élections municipales du 23 novembre prochain, a appris Xinhua de source officielle.

Lire la suite »
8 octobre 2013 Mauritanie

Le Parlement européen approuve le protocole de pêche UE-Mauritanie

STRASBOURG (France) (Xinhua) – Le Parlement européen a adopté mardi à Strasbourg l’actuel protocole relatif à l’accord de partenariat entre l’Union européenne (UE) et la Mauritanie dans le secteur de la pêche, malgré les objections de certains eurodéputés.

Lire la suite »
3 octobre 2013 Mauritanie

Mauritanie : Suspension du dialogue pouvoir-Opposition

NOUAKCHOTT (Xinhua) – Le dialogue entre le pouvoir et l’opposition, amorcé lundi, a été suspendu mercredi soir suite à un désaccord sur la durée du report des élections municipales et législatives prévues en novembre prochain, a appris Xinhua de source proche des deux parties.

Lire la suite »
1 octobre 2013 Mauritanie

Mauritanie : Lancement du dialogue pouvoir-opposition

NOUAKCHOTT (Xinhua) – Un premier round du dialogue entre la majorité au pouvoir et l’ opposition politique en Mauritanie a eu lieu lundi à Nouakchott, a constaté un correspondant de Xinhua.

Lire la suite »
10 septembre 2013 Mauritanie

Un expert de l’ONU salue le plan national de lutte contre le racisme en Mauritanie

GENEVE (Xinhua) – Le Rapporteur spécial des Nations Unies sur le racisme, Mutuma Ruteere, a salué le début d’un processus visant à élaborer un plan d’action national contre la discrimination raciale en Mauritanie, selon un communiqué de presse publié lundi par le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés.

Lire la suite »
30 août 2013 Mauritanie

Mauritanie : L’opposition moderée se dit inquiète du non-respect des clauses du dialogue de 2011

NOUAKCHOTT (Xinhua) – Les partis de la Convergence pour l’Alternance Pacifique (CAP) ont exprimé jeudi leur  » inquiétude » de la transgression, par des personnalités proches du pouvoir de certaines clauses importantes du dialogue organisé entre la CAP et la majorité présidentielle en novembre 2011.

Lire la suite »
22 août 2013 Mauritanie

Mauritanie : Report probable des élections municipales et législatives

NOUAKCHOTT (Xinhua) – Un accord sur le report des élections municipales et législatives du 12 octobre au 23 novembre prochain en Mauritanie, a été conclu entre les représentants de la CAP (Coalition pour une alternance pacifique, opposition modérée) et de la Coalition des Partis de la Majorité (CPM), a appris Xinhua de source proche des partis de la majorité.

Lire la suite »
Mauritanie

Mauritanie/Fusion de deux mouvements jihadistes : Les "Moulatahamounes" de Bellawar et le "MUJAO"

NOUAKCHOTT (Xinhua) – Les « Moulatahamounes » de Moctar Belmoctar, alias Bellawar et le Mouvement pour l’Unicité et le Jihad en Afrique de l’Ouest (MUJAO) ont décidé de s’unir sous la bannière d’une « même et unique formation jihadiste dénommée Mourabitounes », selon un communiqué de ces organisations, cité par l’Agence Nouakchott d’information (ANI).

Lire la suite »
20 août 2013 Mauritanie

Mauritanie : La circulation à Nouakchott perturbées par les eaux de pluies

NOUAKCHOTT (Xinhua) – La circulation routière à Nouakchott était fortement perturbée, ce lundi, en raison de la présence des eaux stagnantes, provoquée par une forte averse qui s’ est abattue sur la ville dans la nuit de dimanche à lundi.

Lire la suite »
13 août 2013 Mauritanie

Mauritanie : L’opposition radicale veut boycotter les élections législatives et municipales

NOUAKCHOTT (Xinhua) – La Coordination de l’Opposition démocratique (COD, opposition radicale regroupant onze partis) a annoncé lundi qu’elle va boycotter les élections municipales et législatives prévues le 12 octobre prochain en Mauritanie.

Lire la suite »
Mauritanie

Arrestation d’un journaliste mauritanien

TIDJIKDJA – Le 7 août 2013, le journaliste et blogueur mauritien, Baba Ould Abidine a été arrêté.

Lire la suite »
Mauritanie

La Mauritanie, vue par une artiste portugaise

NOUAKCHOTT – Global Voices s’est entretenu avec Isabel Fiadeiro pour évoquer ses œuvres.

Lire la suite »
11 août 2013 Mauritanie

Grève au niveau de la plus grande mine d’or de Mauritanie

NOAUKCHOTT (Xinhua) – Les ouvriers mauritaniens de la mine d’or de Tasiast, filiale du canadien Kinross, sont en grève depuis vendredi pour réclamer l’augmentation de leurs salaires et la prise en charge de leur assurance sociale, a appris Xinhua de source syndicale.

Lire la suite »
5 août 2013 Mauritanie

Mauritanie : L’opposition dénonce la fixation unilatérale de la date des élections municipales et législatives

NOUAKCHOTT (Xinhua) – L’opposition radicale mauritanienne a considéré comme « unilatérale » et « provocatrice » la décision du gouvernement d’organiser les élections municipales et législatives le 12 octobre prochain, selon un communiqué de sa coordination rendu public dimanche.

Lire la suite »
3 août 2013 Mauritanie

Le Mauritanien Ibrahim Thiaw nommé directeur exécutif adjoint du PNUE

NEW YORK (Xinhua) – Le secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, a annoncé vendredi la nomination d’Ibrahim Thiaw, de la Mauritanie, aux fonctions de sous-secrétaire général et directeur exécutif adjoint du Programme des Nations Unies pour l’environnement (PNUE).

Lire la suite »
La Mauritanie officiellement la République islamique de Mauritanie est un pays d’Afrique du Nord-Ouest. Il est le onzième plus grand État souverain d’Afrique et est bordé par l’océan Atlantique à l’ouest, le Sahara occidental au nord et au nord-ouest, l’Algérie au nord-est, le Mali à l’est et au sud-est et le Sénégal au sud-ouest. Le pays tire son nom de l’ancien royaume berbère de Maurétanie, qui a existé du 3ème siècle avant notre ère au 7ème siècle de notre ère dans l’extrême nord du Maroc et de l’Algérie modernes. Environ 90% des terres de la Mauritanie se trouvent dans le Sahara ; par conséquent, la population est concentrée dans le sud, où les précipitations sont légèrement plus élevées. La capitale et la plus grande ville est Nouakchott, située sur la côte atlantique, qui abrite environ un tiers des 4,4 millions d’habitants du pays. Le gouvernement a été renversé le 6 août 2008, lors d’un coup d’État militaire dirigé par le général Mohamed Ould Abdel Aziz. Le 16 avril 2009, Aziz a démissionné de l’armée pour se présenter aux élections présidentielles du 19 juillet, qu’il a remportées.

L’histoire de la Mauritanie

Les anciennes tribus de Mauritanie étaient des Berbères et des Africains. Les Bafours étaient principalement agricoles et parmi les premiers peuples sahariens à abandonner leur mode de vie historiquement nomade. Avec la dessiccation progressive du Sahara, ils se sont dirigés vers le sud. De nombreuses tribus berbères revendiquent des origines yéménites (et parfois d’autres arabes). Il y a peu de preuves à l’appui de telles affirmations, mais une étude ADN de 2000 sur le peuple yéménite a suggéré qu’il pourrait y avoir un lien ancien entre les peuples. D’autres peuples ont également migré vers le sud après le Sahara vers l’Afrique de l’Ouest. En 1076, les Almoravides ont conquis la grande superficie de l’ancien Empire du Ghana. La guerre de Char Bouba (1644-1644) fut l’effort final infructueux des peuples pour repousser les envahisseurs arabes yéménites de Maqil. Les envahisseurs étaient dirigés par la tribu Beni Hassan. Les descendants des guerriers Beni Hassan sont devenus la couche supérieure de la société maure. Hassaniya, un dialecte arabe bédouin qui tire son nom du Beni Hassan, est devenu la langue dominante parmi la population largement nomade. Les Berbères ont conservé une influence de niche en produisant la majorité des marabouts de la région : ceux qui préservent et enseignent la tradition islamique.

Histoire coloniale

La France impériale a revendiqué les territoires de la Mauritanie actuelle à partir de la région du fleuve Sénégal et vers le nord, à partir de la fin du XIXe siècle. En 1901, Xavier Coppolani prend en charge la mission impériale. Grâce à une combinaison d’alliances stratégiques avec les tribus Zawaya et de pressions militaires sur les nomades guerriers Hassane, il a réussi à étendre la domination française sur les émirats mauritaniens. Trarza, Brakna et Tagant ont été occupés par les armées françaises en 1903-1904, mais l’émirat du nord d’Adrar a tenu plus longtemps, aidé par la rébellion anticoloniale (ou djihad) du shaykh Maa al-Aynayn, ainsi que par des insurgés de Tagant et les autres régions. Adrar a finalement été vaincu militairement en 1912 et incorporé au territoire de la Mauritanie, qui avait été établi et planifié en 1904. La Mauritanie faisait partie de l’Afrique occidentale française à partir de 1920, en tant que protectorat et, ensuite, colonie. La domination française a entraîné des interdictions légales contre l’esclavage et la fin de la guerre entre clans. Pendant la période coloniale, 90% de la population est restée nomade. De nombreux peuples sédentaires, dont les ancêtres avaient été expulsés des siècles plus tôt, ont commencé à revenir en Mauritanie. La précédente capitale du pays sous la domination française, Saint-Louis, était située au Sénégal, donc lorsque le pays a accédé à l’indépendance en 1960, Nouakchott, à l’époque à peine plus qu’un village fortifié (« ksar »), a été choisi comme site de la nouvelle capitale de la Mauritanie.

Après avoir accédé à l’indépendance, un plus grand nombre de peuples autochtones d’Afrique subsaharienne (Haalpulaar, Soninke et Wolof) sont entrés en Mauritanie, se déplaçant dans la zone au nord du fleuve Sénégal. Formés à la langue et aux coutumes françaises, bon nombre de ces nouveaux arrivants sont devenus commis, soldats et administrateurs dans le nouvel État. Cela s’est produit lorsque les Français ont supprimé militairement les tribus Hassane les plus intransigeantes du nord. Cela a changé l’ancien équilibre des pouvoirs et de nouveaux conflits ont éclaté entre les populations du sud et les Maures. Entre ces groupes se trouvaient des origines africaines, qui font partie de la société arabe, intégrées dans une position sociale de basse caste. L’esclavage moderne existe toujours sous différentes formes en Mauritanie. Selon certaines estimations, des milliers de Mauritaniens sont toujours réduits en esclavage. Un rapport de 2012 de CNN, «La dernière forteresse de l’esclavage», de John D. Sutter, décrit et documente les cultures propriétaires d’esclaves en cours. Cette discrimination sociale est appliquée principalement contre les « Maures noirs » (Haratin) dans la partie nord du pays, où les élites tribales parmi les « Maures blancs » (Bidh’an, Arabes parlant Hassaniya et Berbères arabisés) dominent. Des pratiques d’esclavage existent également au sein des groupes ethniques d’Afrique subsaharienne du sud. Les grandes sécheresses au Sahel au début des années 70 ont provoqué des ravages massifs en Mauritanie, exacerbant les problèmes de pauvreté et de conflit. Les élites dominantes arabisées ont réagi à l’évolution des circonstances et aux appels nationalistes arabes de l’étranger, en augmentant la pression pour arabiser de nombreux aspects de la vie mauritanienne, tels que la loi et le système éducatif. C’était aussi une réaction aux conséquences de la domination française sous la domination coloniale. Divers modèles de maintien de la diversité culturelle du pays ont été suggérés, mais aucun n’a été mis en œuvre avec succès. Cette discorde ethnique a été évidente lors des violences intercommunautaires qui ont éclaté en avril 1989 (la «guerre frontalière entre la Mauritanie et le Sénégal»), mais s’est depuis apaisée. La Mauritanie a expulsé quelque 70 000 Mauritaniens d’Afrique subsaharienne à la fin des années 80. Les tensions ethniques et la question sensible de l’esclavage – passé et, dans certaines régions, présent – sont toujours des thèmes puissants dans le débat politique du pays. Un nombre important de tous les groupes recherchent une société plus diversifiée et pluraliste.

La politique de la Mauritanie

La première élection présidentielle pleinement démocratique depuis 1960 a eu lieu le 11 mars 2007. L’élection a été le dernier transfert du régime militaire au régime civil après le coup d’État militaire de 2005. C’était la première fois que le président était élu au scrutin dans l’histoire du pays. L’élection a été remportée par Sidi Ould Cheikh Abdallahi, qui a été évincé par un coup d’État militaire en 2008 et remplacé par le général Mohamed Ould Abdel Aziz. Les personnalités exercent depuis longtemps une influence importante dans la politique mauritanienne – l’exercice effectif du pouvoir politique dans le pays dépend du contrôle des ressources ; capacité ou intégrité perçue; et considérations tribales, ethniques, familiales et personnelles. Le conflit entre les groupes ethniques Maures blancs, Maures noirs et non Maures, centré sur la langue, le régime foncier et d’autres questions, continue de remettre en cause l’idée d’unité nationale.

La bureaucratie gouvernementale comprend les ministères traditionnels, les agences spéciales et les entreprises paraétatiques. Le ministère de l’Intérieur contrôle un système de gouverneurs et de préfets régionaux calqué sur le système français d’administration locale. Selon ce système, la Mauritanie compte 13 régions (wilaya), dont le district de la capitale, Nouakchott. Le contrôle reste étroitement concentré dans l’exécutif du gouvernement central, mais une série d’élections nationales et municipales depuis 1992 ont produit une décentralisation limitée.

La Mauritanie a obtenu son indépendance de la France en 1960. Après l’indépendance, le président Moktar Ould Daddah, installé à l’origine par les Français, a officialisé la Mauritanie en un État à parti unique en 1964 avec une nouvelle constitution, qui a mis en place un régime présidentiel autoritaire. Le Parti du Peuple Mauritanien (PPM) de Daddah est devenu l’organisation dirigeante. Le président a justifié cette décision au motif qu’il considérait que la Mauritanie n’était pas prête pour une démocratie multipartite à l’occidentale. En vertu de cette constitution à parti unique, Daddah a été réélu lors d’élections non contestées en 1966, 1971 et 1976. Daddah a été évincé lors d’un coup d’État sans effusion de sang le 10 juillet 1978. Un comité d’officiers militaires a gouverné la Mauritanie de juillet 1978 à avril 1992. Un référendum a approuvé la constitution actuelle en juillet 1991.

L’économie de la Mauritanie

Malgré sa richesse en ressources naturelles, la Mauritanie a un PIB faible. Une majorité de la population dépend encore de l’agriculture et de l’élevage pour sa subsistance, même si la plupart des nomades et de nombreux agriculteurs de subsistance ont été contraints de pénétrer dans les villes par des sécheresses récurrentes dans les années 1970 et 1980. La Mauritanie possède d’importants gisements de minerai de fer, qui représentent près de 50% des exportations totales. Des sociétés minières d’or et de cuivre ouvrent des mines à l’intérieur. Le premier port en eau profonde du pays a ouvert ses portes près de Nouakchott en 1986. Ces dernières années, la sécheresse et la mauvaise gestion économique ont entraîné une accumulation de la dette extérieure. En mars 1999, le gouvernement a signé un accord avec une mission conjointe Banque mondiale et Fonds monétaire international sur une facilité d’ajustement structurel renforcée (FASR) de 54 millions de dollars. La privatisation reste l’un des principaux problèmes. Il est peu probable que la Mauritanie atteigne les objectifs de croissance annuelle du PIB de l’ESAF de 4 à 5%. Du pétrole a été découvert en Mauritanie en 2001 dans le champ offshore de Chinguetti. Bien que potentiellement significatif pour l’économie mauritanienne, son influence globale est difficile à prévoir. La Mauritanie a été décrite comme « une nation désertique désespérément pauvre, qui chevauche les mondes arabe et africain et est le plus récent producteur de pétrole d’Afrique, quoique à petite échelle ». Il peut y avoir des réserves de pétrole supplémentaires à l’intérieur des terres dans le bassin de Taoudeni, bien que un environnement hostile rendra l’extraction coûteuse. Le gouvernement des Émirats arabes unis, via sa ville pilote verte de Masdar, a installé de nouvelles centrales solaires fournissant 16,6 mégawatts d’électricité supplémentaires. Les centrales alimenteront environ 39 000 foyers et permettront d’économiser 27 850 tonnes d’émissions de carbone par an. La Mauritanie est classée deuxième dans l’indice des gains et pertes géopolitiques après la transition énergétique (GeGaLo Index), ce qui en fait potentiellement l’un des principaux gagnants de la transition mondiale vers les énergies renouvelables.

La démographie de la Mauritanie

En 2018, la Mauritanie avait une population d’environ 4,3 millions d’habitants. La population locale est composée de trois ethnies principales: les bidhans ou les landes blanches, les landes haratines ou noires et les ouest-africains. 53% Bidhan, 30% Haratin et 17% autres. Les estimations du bureau local des statistiques indiquent que les Bidhan représentent environ 53% des citoyens. Ils parlent l’arabe hassaniya et sont principalement d’origine arabo-berbère. Les Haratin constituent environ 34% de la population. Ils sont des descendants d’anciens esclaves et parlent également l’arabe. Les 13% restants de la population se composent en grande partie de divers groupes ethniques d’ascendance ouest-africaine. Parmi ceux-ci, les halpulaar (Fulbe) parlant le Niger-Congo, Soninke, Bambara et Wolof.

L’éducation de la Mauritanie

Depuis 1999, tous les enseignements de la première année du primaire sont en arabe standard moderne ; Le français est introduit en deuxième année et est utilisé pour enseigner tous les cours scientifiques. L’utilisation de l’anglais est en augmentation. La Mauritanie possède l’Université de Nouakchott et d’autres établissements d’enseignement supérieur, mais la majorité des Mauritaniens hautement qualifiés ont étudié à l’extérieur du pays. Les dépenses publiques d’éducation représentaient 10,1% des dépenses publiques 2000-2007.

Statut actuel

L’enseignement est obligatoire entre 6 et 14 ans. En 2002, le taux brut de scolarisation dans le primaire était de 88% et le taux net de scolarisation dans le primaire était de 68%. Les taux brut et net de scolarisation sont basés sur le nombre d’élèves officiellement inscrits à l’école primaire et ne reflètent donc pas nécessairement la fréquentation scolaire réelle. En 1996, 41,8% des enfants âgés de 7 à 14 ans fréquentaient l’école. En 2001, 61% des enfants qui ont commencé l’école primaire étaient susceptibles d’atteindre la cinquième année. Cependant, le manque d’installations scolaires et d’enseignants adéquats, en particulier dans les zones rurales, est susceptible d’entraver la pleine réalisation de l’objectif gouvernemental de l’enseignement primaire universel. en Mauritanie jusqu’en 2007 au moins. L’école publique est gratuite, mais d’autres coûts tels que les livres et les déjeuners rendent l’éducation inaccessible pour de nombreux enfants pauvres. Les défis persistants à la fourniture d’une éducation de qualité en Mauritanie incluent des taux d’abandon et de redoublement élevés, un programme scolaire inadéquat et une infrastructure nationale médiocre qui empêche les enfants de se rendre à l’école et de la retourner. En 2002, une enquête du Programme alimentaire mondial (PAM) auprès des enfants non scolarisés en Mauritanie a révélé que 25% ne fréquentaient pas l’école en raison de la nécessité de subvenir aux besoins de leur famille ou d’effectuer des travaux domestiques, et 22% ne fréquentaient pas l’école en raison de la distance à l’école.

Les langues de la Mauritanie

L’arabe est la langue officielle et nationale de la Mauritanie. La variété parlée locale, connue sous le nom de Hassaniya, contient de nombreux mots berbères et diffère considérablement de l’arabe standard moderne utilisé pour la communication officielle. Le pulaar, le soninké et le wolof servent également de langues nationales. Le français est largement utilisé dans les médias et parmi les classes instruites.

Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés