Appel téléphonique : al-Sissi et Macron inquiets de la situation en Libye

Caire (© 2019 Afriquinfos)- Face à la recrudescence des violences en Libye avec l’entrée en lice de la Turquie qui envisage d’intervenir militairement face aux troupes du Maréchal Haftar, les autorités françaises et égyptiennes, ont décidé de s’impliquer davantage dans la résolution de cette crise. Les deux Chefs d’Etats ont eu un échange téléphonique à cet effet lundi.

Les présidents français Emmanuel Macron et égyptien Abdel Fattah al-Sissi entendent peser de tout leur poids pour qu’un accord politique soit trouvé le plus rapidement possible sous l’égide de l’ONU. Les risques d’escalade militaire sont en effet très grands alors que Khalifa Haftar a lancé le 12 décembre dernier avec l’aide de ses alliés, l’Egypte, les Emirats arabes unies et la Russie, la « bataille décisive » et que le président turc Recep Tayyip Erdogan a ouvert jeudi la voie à une intervention militaire directe de son pays en Libye. Ce dernier n’attend que l’aval de son Parlement pour lancer ses troupes aux côtés du gouvernement de Tripoli.

Emmanuel Macron et Abdel Fattah al-Sissi appellent tous deux, à la retenue et se « sont convenus d’agir en étroite coordination dans la perspective de la conférence de Berlin et pour faciliter une relance décisive des négociations inter-libyennes ». Une réunion d’urgence de la Ligue Arabe s’est tenue à cet effet ce mardi au Caire  pour sortir la Libye d’une crise qui dure depuis la chute de Mouammar Khaddafi.

S.B.