Zoom sur Antoinette Sayeh, deuxième personnalité africaine au poste de DGA du FMI

Washington (© 2020 Afriquinfos)-La libérienne Antoinette Sayeh vient d’être nommée  directrice générale adjointe (DGA) du Fonds monétaire internationale (FMI) sur décision de la directrice générale de l’institution  Kristina Georgieva. Si elle est approuvée par le conseil d’administration du FMI, cette nomination devrait être effective à compter du 16 mars 2020.

« Nous accueillons à nouveau une chère amie et membre de la famille du FMI. Antoinette est très connue et très respectée, ayant occupé le poste de directrice du département Afrique entre 2008 et 2016 où elle a dirigé une transformation majeure des relations du Fonds avec nos pays membres africains », a déclaré Kristina Georgieva dans un communiqué rendu public mardi ; ajoutant « Antoinette fait preuve d’une combinaison rare de leadership institutionnel, de capacités analytiques approfondies et d’un engagement indéfectible envers l’équité ».

Titulaire d’un baccalauréat avec distinction en économie du Swarthmore College en Pennsylvanie et d’un doctorat en relations économiques internationales de la Fletcher School de la Tufts University dans le Massachusetts, Antoinette Sayeh a travaillé au ministère des Finances et de la Planification du Liberia, elle a rejoint le Groupe de la Banque mondiale où elle est restée pendant 17 ans, occupant divers postes de responsabilité.

En tant que ministre des Finances au Liberia après le conflit de janvier 2006 à juin 2008, Antoinette Sayeh a guidé le pays dans l’apurement de ses arriérés de dette multilatérale de longue date. Elle a occupé par la suite, le poste de directrice du département Afrique du FMI entre 2008 et 2016.

Depuis 2016, elle est chercheuse émérite au Center for Global Development (CGD) et coprésidente externe de la 19e reconstitution récemment conclue de l’Association internationale de développement du Groupe de la Banque mondiale (IDA19).

En cas d’approbation de sa nomination, Antoinette Sayeh deviendra ainsi la deuxième Africaine à occuper le poste de directeur général adjoint du FMI, après le président ivoirien Alassane Ouattara en 1994.

Vignikpo Akpéné

Ces articles devraient vous intéresser :

Les banques du Maroc, du Nigeria et du Kenya parmi les nominés du Trophées d'African Banker 2018
COP25 : un Guide intégrant toutes les initiatives mondiales de développement ciblant l’Afrique dévoi...
Africa CEO Forum 2018: NSIA et Sanlam arrachent le prix de la meilleure Société africaine de l'année
Accusations de prévarication à la BAD : Obasanjo mobilise 10 présidents au secours d’Adesina
Banques et Dettes : la Boad va rembourser Plus de 12 milliards FCFA de dettes mars 2018
Mary Robinson dirigera l'enquête indépendante sur le président de la BAD
Accélérer la reprise économique post-Covid-19 : les pistes de la BAD pour l'Afrique de l'Ouest
BAD: Les accusateurs d’Adesina ne désarment pas et réclament une enquête indépendante
Le commerce intra-africain pourrait subir une augmentation de 15 % grâce à la mise en œuvre de la zo...
Le Maroc reste le premier client la Banque africaine de développement
L'Afrique du Nord face à la crise Covid : les deux scénarios économiques de la BAD
La 14ème édition de la Conférence Economique Africaine s’ouvre du 2 au 4 à décembre 2019 Charm El-Ch...
La BAD appelle les États-Unis à soutenir l’agriculture africaine
La Banque mondiale insiste sur la place cardinale de l'orthodoxie financière
Défis de développement en Afrique/Dr Mayaki du NEPAD: «Il ne s’agit pas uniquement de construire des...
Afrique/Agriculture : Adesina Akinwumi exhorte la jeunesse africaine à s’adonner à ‘’l’activité la p...
Afrique du Sud: une banque publique vient au secours de SAA au bord de la faillite
La Banque africaine de développement présente l’édition 2018 des Perspectives économiques en Afrique
Les banques d’Afrique de l’Est dominent les Trophées African Banker 2018
La BAD encourage les entreprises africaines à se mobiliser en faveur de la jeunesse africaine
La Banque africaine de développement classée au 4e rang des entreprises les plus attractives en Afri...
BAD : Adesina disculpé, l'opposition entre membres africains et occidentaux reste de mise à un mois ...
Transparence fiscale en Afrique en 2019 : les mauvais et bons élèves selon la BAD
La Banque africaine de développement et la FAO unissent leurs efforts et s’engagent à éradiquer la f...

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés