Une vue du parcours d’Idriss Diallo, ‘ancien-nouveau patron’ à la FIF

Abidjan (© 2022 Afriquinfos)- Alors que de nombreux fans du football africain s’attendaient à la victoire d’une autre légende, Didier Drogba, à la tête d’une fédération nationale, comme ce fût le cas  de Samuel Eto’o au Cameroun il y a quelques mois, c’est finalement Yacine Idriss Diallo (59 voix) qui a été porté à la tête de la Fédération Ivoirienne du football ce samedi 23 avril 2022.

«Je ne serai pas le président d’un camp contre un autre camp», a lancé cet homme d’affaires aux dirigeants des clubs de 1ère, 2e, 3e divisions et groupements d’intérêts après son élection.  Yacine Idriss Diallo a salué les acteurs du football pour leur contribution à ce scrutin qui s’est déroulé dans “la transparence, dans le sérieux et la rigueur” et rendu hommage au comité de normalisation “pour le travail accompli”.

Il a pris l’engagement d’être un président “juste” qui sera exigeant envers “ses proches” et appelé à l’union sacrée autour du football ivoirien afin de l’aider à réussir le pari d’organiser “des compétitions de qualité afin que la fédération revienne au premier plan en Afrique et dans le monde”.

Homme d’affaires passionné du football

Né le 1 octobre 1960 à Daloa en Côte d’Ivoire, Yacine Idriss Diallo était encore, il y a peu, Vice-Président de la Fédération Ivoirienne de Football (FIF), chargé de la Commission Marketing et Promotion.

Grand passionné du football, une discipline qu’il n’a pas pratiquée au haut niveau car n’ayant jamais été licencié dans un club, Yacine Idriss Diallo a tout de même été à la tête de l’équipe de football de l’Abidjan Université Club (AUC) comme président, de 1980 à 1983. L’Asec Mimosas le coopte comme vice-président par la suite (1984-1998). Il grimpe rapidement à la Fédération ivoirienne de football (FIF) entre 1980 et 1990. En qualité de vice-président sous le mandat d’Ezan Emmanuel. Et depuis 2002, il est le 3ème vice-président de la FIF, chargé de la Commission Marketing et Promotion.

Idriss Diallo est titulaire d’une Maîtrise en Mathématiques appliquées option recherches opérationnelles. Dans la pratique, il est cadre des services financiers et commerciaux. Diplôme qui lui a donné pour premier boulot, un poste de conseiller technique, sous-directeur administratif et financier à la fonction publique (1983-90).

La RTI lui fait les yeux doux et l’engage comme Directeur des affaires financières (DAF). L’aventure dans la «maison bleue» ne dure que deux ans (90-92). Ses compétences sont, par la suite, reconnues par la Lonaci qui le débauche pour faire de lui son Directeur commercial et marketing avant de passer Directeur général de 1992 à 2000.

Depuis huit ans, il est le premier cadre (DG) de l’Office d’aide à la commercialisation des produits vivriers (OCPV). A 62 ans, Idriss Diallo est élu pour les quatre prochaines années. Il succède ainsi à Augustin Sidy Diallo décédé de la Covid-19.  Il devra entre autres gérer le ballon rond durant une très attendue Coupe d’Afrique des nations 2023 prévue dans son pays. Le désormais nouveau  président de la FIF est marié à Kadio Yolande, agent commerciale, et est père de  quatre enfants.

Vignikpo Akpéné

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés