Mondial U17 : le Sénégal se défend de toute fraude sur l’âge de ses joueurs

Dakar (© 2019 Afriquinfos) Le Mondial des moins des 17 ans de football débutera pour le Sénégal le 27 octobre prochain face aux Etats-Unis. Alors qu’une polémique sur une supposée fraude sur l’âge de certains de ses joueurs, la Fédération Sénégalaise de Football (FSF) a aussitôt réagi via un communiqué.

Alors que le Mondial U-17 démarre dans quelques jours, une affaire de fraude sur l’âge est venue ébranler la tanière des jeunes Lions de la Teranga. Des joueurs ayant pris part à la CAN U17 en Tanzanie ont été remplacés par l’entraineur Malick Daf. Le milieu de terrain El Hadji Gueye et les attaquants Meleye Diagne et Ousmane Diallo ont été numériquement remplacés par Mamadou Aliou Diallo, Mbaye Ndiaye et Ibrahima Sy.

Les médias locaux ont tôt fait d’associer ces changements à la découverte d’une fraude sur l’âge dans le camp sénégalais. Faux répond la FSF qui indique que tous ses joueurs avaient subi les tests IRM initiés par la CAF lors de CAN U-17. De plus des test IRM aléatoires seront effectués entre le 22 et le 24 octobre au Brésil par la FIFA.

A noter que le Sénégal s’est qualifiée pour la Coupe du Monde U-17 après la disqualification de la Guinée reconnue coupable d’avoir fraudé sur l’âge de ses joueurs. Outre le Sénégal, le Nigeria, le Cameroun et l’Angola sont les autres représentants africains à cette compétition au Brésil.

S.B.

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés