L’harmonisation des accords commerciaux entre les pays membres de l’UA et l’UE en un accord unique est possible

Praia (© 2019 Afriquinfos)- Selon Carlos Lopes, ancien secrétaire exécutif de la Commission économique des Nations Unies pour l’Afrique (CEA) les accords actuels entre différents pays membres de l’Union africaine (UA) et l’Union européenne (UE) en matière de commerce devraient être harmonisés dans un accord unique, sur fond d’accélération du processus d’intégration économique et commerciale du continent africain.

L’économiste bissau-guinéen Carlos Lopes a fait cette déclaration ce mercredi à la presse à l’issue d’un débat sous le thème « L’Afrique à l’ère de l’intégration commerciale. Est-ce le nouveau panafricanisme? », organisé par le Pedro Pires Leadership Institute.

Pour M. Lopez, l’intégration continentale est aujourd’hui le « bras principal » de la transformation du continent africain, et grâce à elle, il y aurait « une augmentation et une croissance » de l’économie africaine, a-t-il estimé.

« Nous avons des accords antérieurs à la création de cette zone de libre-échange continentale qui doivent être harmonisés,  certains plus facilement que d’autres. Dans le cas de l’Union européenne, nous avons de nombreux accords scindés et atomisés qui doivent être harmonisés en un seul accord », a-t-il poursuivi.

Avec un accord commercial unique, les pays africains bénéficieraient d’un « tarif harmonisé » dans le commerce international, a en outre souligné l’économiste bissau-guinéen,

L’un des souhaits de M. Lopes est que l’Afrique accroisse sa participation au commerce international, mais qu’elle doive le faire avec un « muscle différent », sans dépendre de la matière première. « L’Afrique doit se créer des opportunités pour ajouter de la valeur », a-t-il indiqué.  Vignikpo Akpéné

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés