Les entreprises de l’Uemoa fragilisées par la crise du coronavirus

Entreprises de l'UEMOA

Entreprises de l’UEMOA | L’emploi dans la zone Uemoa a diminué de 25%. Beaucoup plus loin, certains secteurs ont vu leur activité réduite à néant. Les entreprises des pays de la zone paient le prix fort de la pandémie du Covid-19.

Les résultats d’une enquête réalisée en avril auprès des chambres de commerce et des associations patronales des huit pays de la zone économique et monétaire d’Afrique de l’Ouest, ont laissé croire que les patrons interrogés estiment, globalement, que les gouvernements devraient faire plus pour soutenir les entreprises.

C’est la première radioscopie de l’UEMOA après la pandémie de coronavirus, et force est de constater que le cliché est inquiétant.

Le secteur le plus impacté par les mesures de lutte contre la pandémie est celui des services avec, en avril, des baisses d’activité allant de 100 % pour le tourisme et 95 % pour l’hôtellerie et la restauration. Si la pandémie devait durer toute l’année, le secteur perdrait 50 % de son chiffre d’affaires.

Le commerce est lui aussi très impacté. 63 % des grossistes ont vu leur activité baisser d’un quart mais 81 % des détaillants travaillant dans l’informel ont fait le même constat. Les commerçants informels, vendeurs de rue ou de marchés, sont les grandes victimes collatérales de la crise.

Quant à l’industrie, l’agriculture et les mines d’or notamment, le tableau est moins catastrophique. Les producteurs s’en sortent bien.

L’emploi salarié dans l’UEMOA a baissé de 25 %, alors même que beaucoup d’entreprises avaient renoncé à licencier.

Les patrons attendent désormais des mesures plus fortes de la part des États et ainsi, par exemple, la réouverture rapide des frontières intra-communautaires. Ils restent aussi optimistes quant à l’avenir, puisque les trois quarts espèrent, dès juillet, un retour à la normale de leur activité.

I.N.

Ces articles devraient vous intéresser :

Se relever de la Covid-19 : les pistes de solutions de la Banque mondiale pour les États pauvres
L’état de la pandémie en Afrique au 10 juin 2020
L'ONU débloque un fonds d'urgence de 15 millions de dollars pour la lutte contre le coronavirus
L’ex Président congolais, Yhombi Opango, nouvelle personnalité africaine victime du Covid-19
Aliko Dangote construit un hôpital de campagne à Kano
UEMOA : Les Etats consolident l'encrage de la politique minière commune
L’état de la pandémie en Afrique au 8 juin 2020
Coronavirus : Donald Trump promet un soutien à Cyril Ramaphosa
Lutte anti-Covid-19 : La Banque panafricaine UBA annonce une contribution de sept milliards de franc...
Manu Dibango, la légende de l’Afro-Jazz décède du coronavirus
Deux instruments de financement d’urgence du FMI pour riposter contre le Coronavirus
L’état de la pandémie en Afrique au 15 mai 2020
La Covid-19 prive le rugby africain du tournoi de Cape Town 
Résultats techniques de la BRVM de mercredi
Africa’s Pulse & riposte anti-Covid-19 : les décideurs africains tenus de réorienter leur stratégie ...
L'Angola, le Sénégal, le Cameroun, le Ghana et le Nigéria parmi les plus durement touchés par le Cov...
La Covid-19, objet de friction diplomatique entre Arusha et Washington
Elimination de la faim dans le monde d'ici 2030: la FAO pessimiste pour l'Afrique
L’état de la pandémie en Afrique au vendredi 12 juin
Covid-19 dans le monde: Le seuil des 5 millions de contaminations franchi
Moncef Slaoui, l'immunologiste missionné par Trump pour trouver un vaccin au Coronavirus
Sahel : l'ONU alerte sur un prochain péril humanitaire majeur
Coronavirus: premier cas de contamination en Libye ; Hausse des cas en Afrique du Sud, et un premie...
Côte d’Ivoire : Gon Coulibaly, le dauphin officiel de M. Ouattara désigné candidat du parti ADO

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés