Le FESPACO de nouveau résilient face au terrorisme du 25 février au 04 mars pour sa 28è édition 

Ouagadougou (© 2022 Afriquinfos)- Les autorités burkinabés ont annoncé la tenue de la 28ème édition du Festival panafricain de cinéma et de la télévision de Ouagadougou (FESPACO). Ce rendez-vous du 7ème art africain se tiendra du 25 février au 4 mars 2023, dans un contexte d’insécurité dans la région du Sahel et de fréquentes attaques au Burkina Faso.

C’est à l’issue d’un Conseil des Ministres présidé par le lieutenant-colonel Paul-Henri Sandaogo Damiba que l’annonce de la tenue du FESPACO a été faite. L’événement se tiendra du 25 février au 4 mars 2023 sous le thème ‘’Cinéma d’Afrique et culture de la paix’’ a informé la ministre de la Communication, de la Culture, des Arts et du Tourisme, Valérie Kaboré.

Elle a insisté sur l’importance qu’accordaient les autorités burkinabés à l’organisation du FESPACO ‘’Vous savez que le FESPACO fait partie du calendrier culturel et touristique africain et génère des retombées économiques importantes pour notre pays’’, a indiqué la Ministre. M. Kaboré a en outre fait savoir que l’objectif pour Ouagadougou est de se servir cette plateforme ‘’pour renforcer le vivre-ensemble et la diversité culturelle’’ mais aussi ‘’ mettre en relief l’image du Burkina qui demeure un pays résilient, fréquentable et ouvert aux autres nations’’.

La course à la succession du réalisateur somalien Khadar Ahmed qui a remporté l’Étalon d’or de la 27e édition avec son film ‘’La Femme du fossoyeur’’, est donc officiellement ouverte. Cette 28e édition du FESPACO sera ponctuée entre autres par des projections de films, des colloques et une rue marchande.

S. B.

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés