Guinée : la CEDEAO confirme l’annulation d’une mission des Chefs d’Etats et de sa mission d’Observation des élections

Conakry (© 2020 Afriquinfos)- L’information a été révélée par nos confrères de RFI. Une mission de haut niveau de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDAO) conduite par son président en exercice, le Chef d’Etat nigérien, Issoufou Mahamadou, qui devait se rendre à Conakry ce vendredi 28, a été annulée. L’information  a été démentie par le pouvoir de Conakry indiquant qu’aucune mission ne devait se rendre dans la capitale guinéenne. Mais dans un communiqué publié jeudi en fin de journée, la CEDEAO informe de l’annulation de ladite pour des raisons d’agenda du Président guinéen, Alpha Condé.  

Plus que 72 heures et les Guinéens seront appelés aux urnes pour des élections législatives et référendaires. Si le pouvoir de Conakry maintient la date du 1er mars pour ces scrutins, l’opposition réunie au sein du Front National pour la Défense de la Constitution (FNDC) continue à travers des manifestations de rue de les contester, craignant un passage en force du président Alpha Condé qui entend briguer un 3ème mandat. Lesdites manifestations ont occasionné ces dernières semaines plusieurs morts.

C’est dans ce contexte qu’une mission de la CEDEAO était annoncée ce vendredi à Conakry. Celle-ci démentie par les autorités guinéennes, sera confirmée par l’Organisation dans un communiqué. La Mission apprend-on devait être composée outre le Chef d’Etat nigérien, Issoufou  Mahamadou, son président en exercice, des Présidents du Nigeria, du Burkina- Faso et du Ghana et avait pour objectif de « porter un message de paix et de solidarité à l’endroit du peuple et du gouvernement guinéens, dans une période importante pour ce pays frère ».

L’autre pan de cette initiative était de rencontrer le Chef d’Etat guinéen, et de « s’informer auprès de lui sur les préparatifs et le déroulement des élections législatives et référendaires prévues le  1er mars 2020 ». En des termes diplomatiques, il s’agissait pour Issoufou Mahamadou, Muhammadu Buhari, Rock Marc Christian Kaboré et Nana Akufo-Addo, de convaincre Alpha Condé, de renoncer à ce référendum. La CEDEAO avait déjà entre-temps, proposé que ces élections soient reportées, sans succès. « Malheureusement, cette mission a dû être reportée compte tenu de certains engagements et contraintes liés au calendrier électoral du Président de la République de Guinée », fait savoir le communiqué de la CEDEAO.  Comme révélée par RFI, Alpha Condé aurait refusé de recevoir la délégation de ses pairs de la sous-région.

On apprend également que la Commission de la CEDEAO renonce à déplorer une mission d’observation des élections en Guinée « compte tenu de l’existence de certains facteurs qui laissent supposer que la situation sur place  n’est pas exempte de tout risque ».   Quelques jours plus tôt c’était déjà  l’OIF qui avait annulé sa mission d’observation.

L’organisation régionale indique être disponible pour apporter son soutien à la Guinée et exhorte toute les parties à agir dans le sens de préservation de la Paix et de la Cohésion sociale en Guinée.

Boniface T.

Ces articles devraient vous intéresser :

Election présidentielle au Togo : La CEDEAO déploie soixante observateurs
Manifestation du 19 juin : la CEDEAO joue aux facilitateurs, les Maliens dans l'expectative
Réunion ministérielle de haut niveau de la CEDEAO sur la fermeture des frontières terrestres du Nigé...
Guinée-Bissau/ Contentieux électoral : la CEDEAO donne jusqu’au 15 février à la Cour Suprême pour tr...
Recommandations des parlementaires de la CEDEAO pour humaniser la migration de la jeunesse africaine
La CEDEAO appelle à une approche multipartite pour le développement et la gouvernance d’Internet dan...
Les Présidents de la CEDEAO en mode riposte anti-Covid-19
Les questions sécuritaires au cœur d’une rencontre à Lomé entre des experts de la Cedeao et de la Ce...
Mali : la junte prévoit une transition militaire de trois ans
La société civile s’oppose contre l’injection d’un montant milliard de dollars promis par la CEDEAO ...
La CEDEAO dément son approbation du Covid-Organics prisé ailleurs en Afrique
Covid-19: Ingrédients de la résilience de la CEDEAO selon le Président Issoufou 
Crise de la CEDEAO : après George Weah, Kako Nubukpo propose des solutions médianes
Renouer le fil du dialogue/Les opposants béninois bientôt écoutés par la CEDEAO
Lancement prochain de l'ECO dans la CEDEAO/Quelques apriorismes levés ici et là
Coup d’Etat au Mali : Macky Sall plaide pour un allègement des sanctions de la CEDEAO 
Prorogation fermeture des frontières nigérianes : la CEDEAO va à l’information
Sierra Leone : la cour de Justice de la CEDEAO ordonne la réintégration de milliers de filles encein...
Guinée : Une mission de la Cédéao attendue à Conakry
La CEDEAO et de la CEEAC vont adopter une déclaration commune sur la sécurité
Guinée: Le différend autour de la nouvelle Constitution se transpose devant la CEDEAO
Crise en Guinée Bissau : la CEDEAO convoque un sommet extraordinaire sur le 8 novembre
COVID-19 : sur fonds propres, la CEDEAO octroie des équipements sanitaires aux pays membres
Guinée/La communauté internationale décidée à mettre la pression sur Condé, la CEDEAO pas prête (Opp...

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés